top of page

Review Legacy - Épisode 5 : le tournage, où en sommes-nous ?

Dernière mise à jour : 22 févr.

Après l'annonce de David Corenswet comme nouveau Superman, de Rachel Brosnahan comme nouvelle Lois Lane, Planet Superman évoquait l'approche de l'univers DC selon James Gunn et son méta-casting.


Pour la rentrée, Captain Morpheus, rédacteur en chef de Planet Superman, était donc en live sur sa chaine YouTube Geekology DC ainsi que sur VDK TV 21 pour une nouvelle émission Legacy avec les membres de la rédaction disponibles.


Ils font le point sur les actualités du film Superman: Legacy depuis juillet : a-t-on eu un bel été alors que le grève des scénaristes et acteurs sévit aux États-Unis ? Quelles sont les news supermanesques ?


Si vous n'aviez pas vu cette émission et même si vous souhaitez la revoir, cet article est fait pour vous.



Legacy Show #5

Ce dimanche 5 novembre 2023, Captain Morpheus était en compagnie de JuneAnga, Géraud Le Comptoir DC et Jonathan Cutayar pour parler de toutes ces annonces.


Voici les principaux points abordés suivi du replay vidéo de l'émission.



Précédemment dans Legacy...

En introduction, dans la foulée de l'émission #4 du 16 juillet, différentes annonces ont été faites.


Stéphane Ceretti rejoint James Gunn

Le 10 août, Comicbook interviewait le français Stéphane Ceretti qui rejoint l’équipe de James Gunn en tant que Production Designer des effets visuels, à savoir le superviseur des VFX !


Ce spécialiste des effets spéciaux nommé aux oscars (pour Doctor Strange et Les Gardiens de la Galaxie) est un familier de James Gunn. Il est intervenu sur le troisième opus des Gardiens de la Galaxie et rejoint donc le réalisateur et une équipe qu'il connait bien, Beth Mickle et Judianna Makovsky notamment.



Un professionnel de qualité

Le raccourci est aisé en parlant de petits cercles de connaissances qui s'entretiendraient. Néanmoins, ce serait nier l'évidence des réseaux et le bien-fondé de la démarche de Gunn de vouloir s'entourer de "références" ou de certitudes au moment de se lancer dans Superman: Legacy.


Par ailleurs, il convient de prendre en considération la carrière plutôt bien remplie du technicien œuvrant dans le milieu depuis 1997. Il a travaillé sur différentes sagas comme le Batman de Joel Schumacher avant celui de Christopher Nolan, les Matrix des sœurs Wachowski, l'Alexandre d'Oliver Stone, le 4e opus Harry Potter et la Coupe de feu (réalisé par Mike Newell en 2005) ou encore le reboot de la franchise X-Men (First Class en 2011, avec un certain Edi Gathegi...), tout comme les films de renom de ces différents réalisateurs (Le Prestige de Nolan en 2006 ou encore Cloud Atlas des Wachowski en 2012).


On le retrouve sur bien des films du Marvel Cinematic Universe (MCU) comme Avengers: Endgame (2019), Thor : Le monde des ténèbres, Captain America: First Avenger, etc., les réalisations des français Luc Besson (Angel-A, 2005) ou Matthieu Kassovitz (Babylon AD, 2008) ainsi que celles de Chloé Zhao comme l'oscarisé Nomadland en 2021 après Les Éternels.


En résumé, un professionnel reconnu et pas simplement une "connaissance" de James Gunn.



Son interview

La confidentialité limite son message partiellement "convenu", néanmoins ses propos relayés par CBR le 11/08/2023 montrent une proximité et un climat de confiance.

Je ne peux pas vous dire grand-chose sur Superman[: Legacy]. Je ne peux vraiment pas. Mais tout ce que je peux vous dire, c'est que ça va être bien. C'est un excellent scénario. […] Nous faisons de gros efforts... Nous formons un bon groupe. C'est un bon groupe de personnes. Il y a beaucoup de gens qui ont déjà travaillé avec James et en qui il a confiance. Nous sommes un très bon groupe en termes d'honnêteté les uns envers les autres. Nous travaillons donc bien dans ce sens.

Bon d'accord !



Un jeune Superman, vraiment ?

Deux questions ont circulé courant août suite à l'annonce du casting de David Corenswet au physique proche de l'ancien Superman, Henry Cavill :

  1. Un jeune Superman et donc retours aux origines ?

  2. Pourquoi changer, si c'est pour sélectionner un acteur au physique similaire au précédent ?



Plus de Cavill

La comparaison physique entre les acteurs est le premier élément de discussion et de frustration pour bien des fans de L'homme d'acier, surtout après un retour annoncé sur Instagram par Henry Cavill suscitant tant de hype et sa mise à l'écart quelques semaines plus tard par le nouveau duo à la tête de DC Studios (cf. The Hollywood Reporter [THR], du 14 décembre 2022).


La remise sur le tapis de "la raison" de cet abandon par James Gunn dans THR le 18 août 2023 montre qu'au lendemain de ce retrait, un courant d'opinion en sens inverse existait et continue à faire couler beaucoup d'encre des mois plus tard. Au-delà du plan alors à venir pour les projets DC (annoncé officiellement en janvier 2023), l'acteur est fondamental quand on parle du Dernier Fils de Krypton.


À l'époque, THR avait relaté le propos suivant de James Gunn :

Dans un premier temps, notre histoire se concentrera sur une période antérieure de la vie de Superman, qui ne sera donc pas incarné par Henry Cavill.

L'expression "une période antérieure de la vie de Superman" prête énormément à question, ambiguïté voire confusion. Henry Cavill est alors trop "vieux" pour incarner cette période ?


Beaucoup se sont jetés sur cela pour évoquer un retour aux origines qu'il a fallu démentir. Beaucoup ont ergoté sur le fait d'avoir un jeune Superman et de vouloir déterminer son âge (25 ou 30 ans, etc.) et James Gunn a laissé les conjectures passer.



A young Superman ?

Toutefois, lorsque la nouvelle tombe du nouveau casting de Superman sous les traits de David Corenswet. La comparaison avec le précédent acteur n'a pas manqué : un Cavill plus jeune !


Et lorsqu'un internaute parmi d'autres interroge James Gunn dans ce sens, en marge du film Blue Beetle sorti cet été, une mise au point est nécessaire :


Internaute : @jamesgunn, donc dans Blue Beetle, au moins dans la bande-annonce, Jaime sait qui est Superman, et vous avez dit que Blue Beetle est dans votre DCU. Votre film sur le jeune Superman se déroule-t-il donc dans le passé ? James Gunn : Je n'ai jamais voulu faire un film sur un "jeune Superman", juste un film sur Superman !

Le réalisateur dément donc un jeune Superman pour évoquer le fait de juste réaliser un film sur Superman. Gunn est un habitué du jeu avec les réseaux et l'information a priori anodine a mis le feu au poudre : alors si ce n'est pas un jeune Superman, Cavill... ?

La communication de DC, relativement désastreuse sur sa stratégie et ses choix ces derniers mois, est encore en pleine action et laisse pantois.


Au final, Cavill/Corenswet ou Corenswet/Cavill ? L'acteur britannique Henry Cavill a fêté ses 40 ans et est dans la force de l'âge, alors que le "jeune" David Corenswet a déjà fêté ses 30 ans. Un écart pas si énorme ou du moins qui pourrait se gommer dans leur cas.

Pourquoi avoir donc changé ? Cela est sans doute bien plus compliqué... entre finances et volonté de prendre à contre-pied le Snyderverse.



Grève ou pas grève : le tournage impacté ?

La grève en deux mots

En mai, nous évoquions le démarrage d'un mouvement social de grève aux États-Unis qui touchait l'ensemble de la profession cinéma et TV, au risque de mettre en péril toutes les productions américaines et mondiales.



La bataille a démarré le 1er mai entre les auteurs d'Hollywood (Writers Guild of America ou WGA) et l'Alliance des producteurs de cinéma et de télévision (Alliance of Motion Picture and Television Producers, AMPTP) qui représente les neuf majors du cinéma et de la télévision à savoir Amazon, Apple, CBS, Disney, NBC Universal, Netflix, Paramount Global, Sony et Warner Bros. Discovery.


L'évolution du marché du streaming est à la hausse alors que la rémunération des scénaristes ne suit pas. Un rapport de la WGA de mars 2023 soulevait les écarts de salaires et des problèmes contractuels, de missions et autres. Les scénaristes ont donc lancé un mouvement social visant notamment une amélioration des rémunérations et de leurs conditions alors que les séries et les plateformes se multiplient et génèrent des chiffres d'affaires importants dans une relative opacité.


Les WGA de l'Est comme de l'Ouest engagés dans le bras de fer depuis le 2 mai sont ensuite rejoints durant l'été, 35 jours plus tard, par le "syndicat des acteurs", la SAG-AFTRA.


La Screen Actors Guild‐American Federation of Television and Radio Artists (ou SAG-AFTRA) est le syndicat professionnel américain issu de la fusion en 2012 entre la Guilde des Acteurs (Screen Actors Guilld ou SAG) et la fédération des artistes de la télévision et de la radio (l'American Federation of Television and Radio Artists ou AFTRA). Elle représenterait plus de 160 000 acteurs, figurants et professionnels des médias du monde entier que cela soit le cinéma, la télévision et la radio, mais aussi les jeux vidéo, la publicité..


Le 30 juin correspondait à la date butoir pour la négociation contractuelle de l'organisation initiée le 7 juin avec l'AMPTP notamment sur la question de l'utilisation des intelligences artificielles (IA) extrêmement tendance ces derniers mois. La SAG-AFTRA votait le 5 juin l'entrée en grève à une écrasante majorité en l'absence d'accord satisfaisant à l'issue de la période prévue.

En réalité, la négociation s'est étendue au 12 juillet 2023 afin d'éviter un "blackout" complet.


L'organisation généralement frileuse, puisque le dernier mouvement face aux studios datait de 1980 (donc bien avant la fusion) et allait durer 95 jours, se lançait alors dans la bataille le 14 juillet, date significative pour les États-Unis.


La présidente Fran Drescher et le Directeur exécutif national et négociateur en chef Duncan Crabtree-Ireland

Selon les dirigeants Fran Drescher (présidente) et Duncan Crabtree-Ireland (directeur exécutif national et négociateur en chef) :

Notre objectif dans cette négociation est de garantir que nos membres travaillant dans le cinéma, la télévision et les nouveaux médias puissent continuer à gagner leur vie professionnellement avec un contrat qui honore nos contributions. [...] Nous avons besoin d'un contrat qui augmente les contributions à nos régimes d'avantages sociaux et qui protège les membres contre l'érosion des revenus due à l'inflation et à la réduction des revenus résiduels, à l'utilisation non réglementée de l'IA générative et à l'exigence d'auditions auto-enregistrées.[...] Une grève n'est jamais une première option, mais un dernier recours. [...] Nos membres sont régis par des contrats qui reflètent les activités d'il y a 30 ans. Or, trop de choses ont changé depuis pour que ces contrats puissent nous servir correctement. L'essor du streaming, de l'intelligence artificielle (IA) et l'impact d'autres avancées technologiques sur le divertissement, associés à une forte augmentation du coût de la vie - tout cela alors que les bénéfices des studios et les rémunérations des dirigeants augmentent de façon vertigineuse - signifient que nous devons chercher des moyens nouveaux et imaginatifs d'aller de l'avant. Et croyez-nous, nous l'avons fait ! S'il y a jamais eu un moment pour agir et exiger un changement décisif, c'est bien MAINTENANT !

En d'autres termes : pour des problèmes de revenus et un encadrement de l'usage de l'IA notamment, faut y aller ! Et ils y sont allés ! Par exemple, durant le San Diego Comic Con, Crabtree-Ireland était présent pour parler IA dans un panel gaming, puis au New York Comic Con dans un panel plus juridique.


La SAG-AFTRA et la WGA lancent donc une grève de grande ampleur sans avoir d'idée du terme de celle-ci. C'est la panique à bord pour bien des corps de métiers. Et, pour nous suiveurs de Superman, quid donc en particulier de Superman: Legacy et de la série Superman et Lois ?



James Gunn, le casting et la grève

Lorsque la Guilde des Auteurs/Écrivains d'Amérique (WGA) a lancé la grève, James Gunn s'était joint au mouvement avec la casquette du scénariste au point d'interrompre toute action pour Superman: Legacy (cf. CBR, relayant les infos de l'insider Jeff Sneider sur Hot Mic Podcast). Il laissait provisoirement les rênes du studio à Peter Safran le temps de la grève.


Initialement prévu en janvier 2024, le tournage de Superman: Legacy pouvait être touché du fait de la lutte, mais avec une grève ayant duré 100 jours précédemment, l'inquiétude n'était pas grande. Il pensait sans doute qu'elle s'achèverait tôt, d'autant que le scénario dans sa version première était prête.


Cette été, on a donc trouvé la future Lois Lane/Rachel Brosnahan en grève battant le pavé avec sa pancarte comme lors de la National Day of Solidarity le 22 août 2023.


Cette journée entre dans ce que l'on a appelé "l’Été des grèves" (Summer of Strikes) pour illustrer l'ampleur et la conjonction des différents mouvements de grève dans le pays (et dans le monde comme en Inde).



Vers une solution ?

Au moment de notre émission, le 5 novembre, la grève était partiellement terminée en ce qui concerne les scénaristes de la WGA.


Un accord semblait avoir été trouvé après 146 jours (presque 5 mois) de grève le dimanche 24 septembre, mais la fin de cette grève date officiellement du 26/27 septembre, date à laquelle le syndicat annonçait le vote de la fin de la grève par les membres ainsi que la demande de ratification du contrat conclu. Le vote était effectif entre le 2 et le 9 octobre.


Dans les termes négociés, on trouve notamment les points suivants :

  • Augmentation des minima entre 3 et 5% chaque année jusqu'en 2025

  • Augmentation du taux de cotisation pour les soins de santé et les pensions

  • Augmentation des cotisations de santé et de retraite pour les équipes de rédaction

  • Cadrage des règles d'utilisation des intelligences artificielles

  • Amélioration des conditions d'emploi des scénaristes (garantie autour des scénarios, paiement accéléré, rémunérations autour du streaming, ...)

  • Amélioration des conditions dans le domaine de la vidéo à la demande par abonnement à budget élevé (HBSVOD)

  • Conditions minimales pour la diffusion en continu financée par la publicité (AVOD)

  • Nouvelles exigences minimales en matière de personnel et de durée pour les séries,

  • etc.

Cela touche évidemment les rémunérations, les conditions de travail liées au streaming et l'IA.


La grève continue tout de même pour la SAG-AFTRA qui ne trouve pas d'accord avec l'AMPTP jusqu'alors pas vraiment disposée à négocier. Mais les choses s'accélèrent après cette première sortie de crise entre l'AMPTP et la WGA.


En effet, le 2 octobre, les deux organisations SAG-AFTRA et AMPTP se réunissent de nouveau pour commencer à négocier après 76 jours de lutte. Après une impasse rencontrée le 19 octobre, l'AMPTP a de nouveau fait un pas vers la résolution avec un retour à la table des négociations les 24 et 25 octobre et une contre-proposition. Les jours suivants, les deux parties ont intensifié leurs échanges non sans mal jusqu'à un accord notamment sur l'IA tout en poursuivant les blocages comme chez Disney (cf. ci-dessous).


Les grévistes le 1e novembre 2023

Au moment de notre émission, nous évoquions que les parties devraient se retrouver ce mardi 7 novembre pour avancer.


[MAJ après notre émission]

Le 8 novembre, la grève de la SAG-AFTRA est officiellement "suspendue" avec l'annonce d'un accord de principe avec l'AMPTP voté par le comité de négociation de la SGA-AFTRA. L'accord est conclu entre les deux parties, pour un contrat évalué à plus d'un milliard de dollars en salaires et financements sociaux.

Les détails ne sont pas divulgués avant vérification par le bureau de la SGA-AFTRA, mais des avancées significatives seraient atteintes sur les minima de rémunérations, sur les plafonds des régimes de retraite et de santé, sur le consentement et la protection face à l'utilisation des IA, sur une participation sur le streaming, etc.

Le lendemain 9 novembre, la grève est officiellement terminée après 118 jours de grève avant le vote de ratification du 10 novembre.


La production et l'activité peuvent donc reprendre !



Impact sur le tournage de Superman: Legacy ?

Quel impact peut bien avoir et aurait déjà la grève sur le tournage du film ?

A priori, selon James Gunn, il n'y en a pas, car le script est terminé depuis plusieurs mois avant la grève. Il nuançait toutefois son propos, en évoquant qu'il reste provisoire tant qu'il n'a pas shooté les scènes du film (cf. 5/10/2023 sur son compte Bluesky et relayé sur Twitter/X) :


James Gunn et son script

Comme évoqué plus haut, le tournage était prévu à partir de janvier 2024. Les nombreuses semaines de grève ne semblent pas avoir de conséquence importante. Selon Variety (27/09/2023), la date de tournage serait à peine modifiée pour être effective au printemps 2024 !

Malgré tout, il n'y a pas d’annonce officielle de décalage de la sortie en 2025. La sortie du film resterait programmée au 11 juilllet 2025.


[MAJ après notre émission]

Avec la fin de grève annoncée par la SGA-AFTRA cette semaine le 8 et le 9 novembre, la production peut officiellement être initiée. Deadline rappelle que le film était en pré-production cet été (comme l'indiquait James Gunn sur Instagram) et le co-CEO a déjà choisi ses acteurs principaux avec David Corenswet pour jouer Clark Kent/Superman et Rachel Brosnahan pour incarner Lois Lane. Le média évoque un passage en production en mars 2024 pour une sortie finale du film le 11 juin 2025, soit un mois plus tôt.

Mais le trublion, ne pouvant laisser les choses en l'état, a démenti cette information sur Twitter :


Grâce aux efforts de notre talentueuse équipe, qui n'a jamais perdu la foi pendant les grèves les plus longues de l'histoire d'Hollywood, et qui n'a jamais lâché la pédale, continuant à foncer, créant les personnages et les décors les plus incroyables que j'ai vus dans toute ma carrière, #SupermanLegacy sortira à la date initialement prévue, le 11 juillet 2025. ❤️🙏

On reste sur le 11 juillet 2025 !



News casting : David Corenswet cet été ?

Le futur Superman a été repéré en Californie à Santa Monica le 26 septembre et quelques clichés ont été diffusés en ligne par Just Jared et partagés sur les réseaux.




David Corenswet apparait dans les rues avec ses proches, en tenue de sport et le torse et les épaules partiellement dissimulés sous un sweat. Cependant, on distingue clairement qu'il est en mode "bulk" et barbu. Comme l'indique Captain Morpheus, l'acteur est en pleine préparation physique et la barbe illustre la volonté de développer la testotérone, l'hormone intimement liée à la prise de masse musculaire.

Son corps est en transformation rapide pour le rôle : poitrine, creux du dos, avant-bras, etc. sont en cours de développement. Tout cela est plutôt un bon signe : le travail physique est en cours...



Quel costume ?

L'été a été imaginatif pour de nombreux fans afin de proposer de nombreux fan arts du costume tout en s'interrogeant sur les choix de Gunn : quel style adopterait-il entre Fleischer, Rebirth, Classique, Cavill like, etc. ? Avec ou sans slip ?


Costume du Superman Corenswet


Le 5 septembre, nous n'avons toujours pas de nouvelles et un internaute interrogeait James Gunn sur Instagram : pourrait-il nous montrer des images du costume ? Hélas, la réponse du réalisateur est plus que concise et limpide :

James Gunn et le costume

Internaute : Pouvez-vous déjà afficher le costume de Superman ? James Gunn : On est encore loin de pouvoir faire cela...

Mais des indiscrétions laisseraient entendre que cela dépendraient sans doute des tests. Logique !



L’approche de James Gunn

Faute de nouvelles "décisives", l'été a été très fertile côté fan art. Idem à la rentrée.

Ainsi on a pu voir différentes approches.


Love story ?

Développera-t-on la partie Clark Kent minorée dans la trilogie Snyder ? Relayant DCU Updates, le média Movieweb mettait en avant le 10 septembre l'idée d'une love story entre Clark Kent et Lois Lane comme étant "essentiel à l'intrigue".


On a donc pu voir une affiche proche de la romance Quand Harry rencontre Sally avec notre couple iconique Clark/Lois remplaçant le duo Harry/Sally porté à l'écran en 1989 par Billy Crystal et Meg Ryan.

Ce serait un moyen aussi de rester dans la veine des séries Lois et Clark : Les nouvelles aventures de Superman puis de Superman et Lois avec une part "humaine" plus développée.


Une grosse motivation !

Pendant la grève, le co-CEO a publié des photos de son département artistique sur Instagram.

Du Superman, du Superman, du Superman ! Pour montrer et rester au contact des fans de comics Superman.



Du Retro Comics

Plus sérieuses et relayées par James Gunn lui-même, des œuvres "rétro comics" de l'artiste brésilien Davi Alves étaient visibles entre juillet et octobre 2023 :




L'artiste montre les différents personnages castés pour le film : Anthony Carrigan en Metamorpho le 13 juillet, avant courant octobre de décliner le reste du méta-casting avec l'actrice Isabela Merced en Hawkgirl, Edi Gathegi en Michael Holt/Mister Terrific et Nathan Fillion en Guy Gardner (même avec le bol, comme une sorte de blague ou une réponse à un défi pour plaisanter).

Quelques jours plus tard, l'artiste déclinait les deux rôles principaux Rachel Brosnahan en Lois Lane et David Corenswet en Superman dans le même style.


Dans tous les cas, ces visuels ont un ton retro et cartoonesque. Si l'on peut prendre cela à la "rigolade" et indiquer que cela n'est pas "officiel", le relais par James Gunn tend à nous laisser penser que cela peut être ce qu'il aime. Cela lui permettrait aussi de trancher avec le ton sérieux et sombre de la trilogie Snyder. Il est assez difficile de ne pas croire à un jeu de communication tout en ayant un fond de vérité. Ce n'est pas neutre.


Où le réalisateur placera-t-il le curseur ? Nous le verrons bien assez tôt.



James Gunn : entre influences et canon

Direction le Moyen-Orient ?

Début août, une rumeur sur l'intrigue a circulé en alternative à la thèse de The Authority et a été relayée par Comic Book Movie en marge de la sortie du film Blue Beetle, considéré quelques temps comme le point de départ du DCU de Gunn : un conflit au Moyen-Orient serait au cœur de l’intrigue et opposerait Superman aux autres héros et Lex Luthor. On y trouverait la nation fictive de Bialya de Blue Beetle, lieu de provenance du scarabée de Blue Bettle. Toutefois, cela est très peu crédible, surtout dans le contexte international actuel.


Influence comics

Courant septembre, James Gunn diffusait sur les réseaux son intérêt pour le comics classique Superman: For All Seasons (dont vous pouvez trouver la revue sur notre site).

L’œuvre montre le Superman galoot (grand dadais) dont il parlait il y a quelques mois tout en laissant une part importante aux parents Kent. Cette posture fait également suite à ses références à d'autres œuvres classiques telles qu'All-Star Superman, Up in the Sky, DC The New Frontier, etc.


Cela pose deux questions :

  1. Est-ce pour montrer sa culture et/ou promouvoir les œuvres afin de stimuler les ventes ?

  2. Cela influencera-t-il véritablement le scénario du film Superman: Legacy ? En retiendra-il quelque chose... pour en faire un melting pot ou retenir un élément particulier ? Brouille-t-il les pistes ?

Chaque œuvre est différente, mais on note en commun un style à l'ancienne ou old school. On y trouve ensuite des aspects différents du personnage de Superman : le fermier du Kansas face au Kryptonien, le scientifique, l’émotion face à l'aventure spatiale...


Cela suscite des débats même au sein de notre rédaction : l'attitude de Gunn permet-elle véritablement d'éduquer les fans ? Nous en doutons.



Quelle direction : le canon ?

Par ces interventions et toutes ces rumeurs diverses, on peut aisément être perdu.

Donc s'il faut remettre les choses en ordre, on peut compter sur le co-CEO pour nous aider (#ironie).


Rien n'est canon jusqu'à "Creature Commandos" l'année prochaine - une sorte d'apéritif pour le DCU - et ensuite une plongée plus profonde dans l'univers avec "Superman : Legacy". C'est très humain de vouloir tout comprendre tout le temps, mais je pense qu'il est normal d'être confus sur ce qui se passe dans le DCU puisque personne n'a encore vu quoi que ce soit du DCU. […] Et, oui, certains acteurs joueront des personnages qu'ils ont interprétés dans d'autres histoires et certains points de l'intrigue pourraient être cohérents avec les points de l'intrigue des dizaines de films, de séries et de projets d'animation qui ont été produits par DC dans le passé. Mais rien n'est canon avant CC et Legacy. 🧜‍♂️

Blue Beetle n'est pas le point de départ de son univers, c'est dit-il Creature Commandos et Superman: Legacy.




News Casting : personnages et vilains ?

Jimmy Olsen ?

Une rumeur a circulé fin juillet sur les réseaux autour d'une piste pour Jimmy Olsen en la personne du jeune acteur Skyler Gisondo (lLicorice Pizza), selon les dires de Daniel RPK.



Il s'est également mis en scène en vidéo et son physique pourrait tout à fait correspondre, il faut le reconnaitre. On vous laisse vous faire votre propre avis.





Jor-El ?

Un leak (fuite) sur Reddit relayé par Comic Book Movie et d'autres médias évoque une piste vers la présence de Jor-El dans le film. Il est décrit ainsi par une source qui dit avoir personnellement travaillé sur des concepts arts :

Il est dessiné comme étant grand, et je veux dire VRAIMENT grand. Genre, plus de 2 mètres au moins. Son costume est un mélange d'armure et de tissu, avec les parties de l'armure d'un bleu bébé et le tissu d'un blanc cristallin. Il a un écusson bleu de la Maison d'El sur la poitrine qui brille, un peu comme une diode électroluminescente. Et voici la partie la plus amusante. Prenez ceci avec précaution, car une tonne de dessins conceptuels utilisent des visages d'acteurs aléatoires sur les personnages, mais les dessins spécifiques que j'ai vus montrent le visage de Kurt Russell sur Jor-El."

Kurt Russell en Jor-El ?

Outre la présence du père de Kal-El dans le film, la source évoque Kurt Russell, présent dans les Gardiens de la Galaxie Vol. 2, et en particulier son visage pour le personnage. De là, les rumeurs ont fourmillé pour indiquer que l'acteur pourrait être en lice pour le rôle. Mais, la source citée, "partiellement vérifiée", indique elle-même que "ceci est à prendre avec précaution", car il n'est pas rare de prendre le visage d'un acteur pour des concepts.


Le propos est donc à nuancer notamment dans le sens qu'évoque le très informé Jeff Sneider.


Pour être clair, ce que j'ai dit dans le podcast d'hier, [The Hot Mic d'octobre 2023 pas encore disponible en ligne] c'est que Kurt Russell va jouer dans THE MOVIE CRITIC. Qui pourrait très bien être tourné en même temps que SUPERMAN : LEGACY. Donc, même si Kurt pourrait faire un excellent Pa Kent ou Jor-El, et qu'il a une relation avec Gunn, il est probablement trop occupé...

L'acteur serait dans le prochain film de Quentin Tarentino, The Movie Critic, tourné au même moment que Superman: Legacy. Il est donc assez peu probable de l'y retrouver, à moins que cela ne soit pour un caméo de l'acteur, familier de James Gunn.



Quels vilains ?

Deux rumeurs ont circulé cet été sur les vilains envisagés dans le film.

  • Une piste Brainiac, adorée et espérée par les fans

  • Une récurrence des fan arts et rumeurs autour de l’inamovible Lex Luthor


Brainiac

Cette rumeur a enflé suite à un visuel posté par James Gunn lui-même le 5 octobre sur Instagram :



Il a ensuite nuancé et indiqué que "deux cerfs volants extraterrestres" n'avaient rien à voir avec Brainiac.

Au New York Comic Con 2023, des visuels ont été projetés montrant le travail des artistes comme Dan Mora pour Action Comics et ce qui a été qualifié comme un "Brainiac Queen" par le journaliste :


Dan Mora et Brainiac Queen

On verra bien si la volonté des fans sera (enfin) retranscrite à l'écran par le réalisateur, mais il y a de la redondance.



Lex Luthor

De multiples fan arts et rumeurs ont également fleuri autour du Super-Vilain Lex Luthor, moins original, mais presque impossible à éluder dans le cadre de l'univers DC. Il y aura forcément un Luthor à un moment donné.



  • Un fan art de l'artiste Clements.Ink a fait une proposition pour Lex Luthor selon les traits de Glenn Howerton (It's Always Sunny in Philadelphia). L'acteur aurait été en lice pour le rôle de Star Lord il y a quelques années. Il est connecté à James Gunn et a reposté cela sur son compte Instagram ensuite. L'artiste n'en est pas à son coup d'essai, puisqu'il avait également proposé des fan arts avec Nicholas Hoult et David Corenswet par exemple.

  • Nous avons eu droit à une rumeur coquine estivale avec l'acteur X Johnny Sins. elle a évidemment été écartée par le scénariste sur le champ.

  • Une autre piste est relatée par le réalisateur Matthew Vaughn (pressenti pour Man of Steel il y a quelques années, réalisateur dans la saga X-Men, Kingsman,... et Argylle avec Henry Cavill prochainement) dans l'émission de Josh Horowitz (Happy Sad Confused) du 19/10/2023. Durant celle-ci, le réalisateur présente d'ailleurs en quelques mots la proposition qu'il avait faite à Warner d'une trilogie Superman (alternative à celle de Richard Donner). Il y envisageait une Krypton qui n'explose pas comme postulat de l'histoire de L'homme d'acier, mais bien plus tard. Il envisageait également un trio de vilains Brainiac, Zod et Lex Luthor. Pour le rôle de Luthor, il cite le Gallois Taron Egerton comme "incroyable dans le rôle" !

Il serait meilleur en tant que Lex Luthor. Il serait un Luthor extraordinaire.[…] Il ne devrait pas être Wolverine. Je ne pense pas qu'il soit fait pour ça. Il faut vraiment revenir à la bande dessinée. Hugh est brillant dans le rôle de Wolverine, mais je reviendrais à ce qu'est la bande dessinée... [c'est] un petit, un dur à cuire, un dur à cuire. Hugh l'a rendu si emblématique que si vous allez dans cette version... non". Taron ferait un méchant étonnant et intelligent.

  • On a également pu voir des fan arts évoquant Robert Downey Jr. le 25 octobre. Cette rumeur est notamment relayée par ScreenRant avec la mention d'un trailer de présentation.


Mais attention ce ne sont que des rumeurs liées à l'imagination des uns et des autres.



The Authority

Notre rédacteur Géraud Le Comptoir DC relatait une rumeur le 1er septembre concernant The Authority et un éventuel casting. Il est à prendre avec des (grosses) pincettes :

On y trouverait des acteurs de renom comme des acteurs déjà évoqués pour les rôles de Luthor par exemple avec Alexandre Skarsgård.



Lobo et Waller

Évidemment avec la sortie prochaine du film Aquaman 2 (Aquaman et le Royaume perdu), Jason Momoa revient dans les discussions. Sera-t-il encore Aquaman dans l'univers en construction de James Gunn alors que acteurs et actrices précédents Henry Cavill, Ben Affleck, Gal Gadot et Ezra Miller sont écartés ou sortent de la sphère DC les uns après les autres ?

Surtout après l'évocation publique de son désir de jouer Lobo ?


Variety évoquait le 10 octobre dernier la dernière rumeur de négociations pour le retour de Momoa en Lobo dans Superman: Legacy ou dans un film indépendant.




Jason Momoa pourrait revenir dans le nouvel univers DC, mais pas en tant qu'Aquaman. Selon certaines sources, l'acteur est en pourparlers pour jouer le rôle de Lobo, soit dans le reboot de 2025 "Superman : Legacy", écrit et réalisé par Gunn, soit dans un film indépendant.

Dans la même veine, on a eu droit à la rumeur de Variety pour Viola Davis en Amanda Waller. Elle serait présente dans la série prévue par James Gunn (Waller) et pourrait aussi faire une apparition dans le film Superman: Legacy.

Affaires à suivre...



Supergirl ?

Petit plaisir dans la lignée de tous les fan arts de l'été : Millie Bobby Brown en Supergirl relayée par ScreenRant le 28/09/2023. Sasha Calle écartée et le film Supergirl: Woman of Tomorrow en ligne de mire sans nouvelles, on peut tout imaginer !




News : les lieux ?

Deux points cet été :

  • Les lieux de tournages

  • Un lieu attendu du lore de Superman : la Forteresse de Solitude ?


Où seraient les tournages ?

James Gunn montrant New York a été interrogé sur les lieux de tournage sur la plateforme Threads.

Il réitère ses explications du 4 octobre 2023 (lorsqu'il a présenté son office supermanesque) et les précise le 6 octobre :

  • Les plateaux sonores sont à Atlanta (la base opérationnelle), mais pas le tournage.

  • Superman: Legacy sera tourné dans de nombreux endroits à travers le monde, même si la plupart des futurs projets de DC seront tournés en grande partie à Londres, lieu du dernier studio acquis et installé par Warner.



La forteresse de Solitude ?

James Gunn et le superviseur des VFX Stephane Ceretti étaient en Norvège selon The Direct (le 14/10/2023). lls ont posté sur les réseaux via le compte HomeofDCU différentes photos montrant la Norvège et les terres septentrionales qui pourraient constituer de futurs lieux de prises de vues du film.

Les conjectures évoquent que ces repérages viseraient à déterminer les lieux de tournage... d'une Forteresse de Solitude par exemple ?


et





Des nouvelles à venir ?

Si l'on fait un bilan de ses rumeurs, on notera un bon nombre de fausses pistes du fait de l'imagination fertile des estivants (il faut bien faire réver, non ?) et faute de news officielles.


La réflexion de la rédaction est tout de même que bon nombre des acteurs cités ou déjà recrutés viennent du monde de la télévision. On n'a pas ou très peu de pistes vers des acteurs et actrices de cinéma et de renom (comme en 1978 Marlon Brando et Gene Hackman). Cela est compréhensible pour débuter et lancer des acteurs, mais cela pose question sur la direction que veut adopter James Gunn. Vers de la seconde zone ?


Par ailleurs, au moment de cette émission, la grève en cours reste un point de blocage non neutre. Si l'on compte les fausses rumeurs en plus d'une certaine retenue dernièrement affichée par le co-CEO (alors que jouer avec les réseaux restait quand même une activité croustillante pour lui), on n'aura pas d'annonces avant "la fin définitive de la grève".


James Gunn commente


[MAJ après notre émission]

Avec la fin de grève annoncée par la SGA-AFTRA cette semaine, la donne va désormais changer et on peut espérer des révélations plus concrètes du trublion...



Les autres news supermanesques ?

Superman et Lois en