top of page

Superman VS Brightburn : analyse

Superman, le super-héros emblématique créé par Jerry Siegel et Joe Shuster en 1938, et le film Brightburn de David Yarovesky, produit par un certain James Gunn et sorti en 2019, offrent un parallèle fascinant qui explore le concept de pouvoir, celui de moralité et la nature de l'héroïsme.


Bien que ces deux récits appartiennent à des genres et des mondes très différents, ils partagent un fil conducteur commun : un enfant extraterrestre doté de capacités extraordinaires grandissant sur Terre.

Ici, nous approfondirons les similitudes et les différences entre les deux et analyserons les aspects intrigants de ce parallèle dans une analyse plutôt "psychologique" des films.


C'est parti pour Superman VS Brightburn !


Brightburn : Visuel de l'affiche


Premier parallèle : les similitudes ?

Après réflexion, le premier parallèle assez évident entre les films réside du côté des similitudes.

On peut lister les éléments suivants :

  1. Une histoire d'origine

  2. Le cadre de la ferme

  3. Une double identité

  4. Le rôle de la parentalité

  5. La réaction de la société

  6. La moralité et des dilemmes éthiques

  7. Le concept d'espoir


Histoire d'origine

Clark Kent de Superman et Brandon Breyer de Brightburn sont tous deux originaires de mondes lointains. Clark Kent, connu sous le nom de Kal-El, est un extraterrestre de la planète Krypton, envoyé sur Terre alors qu'il était bébé pour échapper à la destruction de sa planète natale. Il s'écrase dans le Kansas à Smallville.


Brandon est lui aussi un enfant extraterrestre qui s'écrase dans le Kansas à Brightburn.

Ces origines en font des étrangers dotés de pouvoirs uniques, ouvrant la voie au développement de leur caractère dans un environnement commun.


Atterrissage sur Terre


Le cadre « ferme »

L'éducation de Clark dans la ferme des Kent à Smallville représente la quintessence du cœur américain, mettant l'accent sur les valeurs traditionnelles, l'amour et une forte boussole morale. En revanche, l'éducation de Brandon dans une ferme à Brightburn explore un aspect plus sombre et sinistre, où ses pouvoirs évoluent parallèlement à ses tendances psychopathes.


Ce contraste met en évidence l'impact significatif de l'éducation et de l'environnement sur le développement du caractère d'un individu.


Brightburn


Double identité

La double identité de Superman en tant que Clark Kent et son rôle de journaliste au Daily Planet symbolisent la lutte pour équilibrer pouvoir et responsabilité. Il utilise ses pouvoirs pour faire le bien, en adhérant à un code moral strict. À l’inverse, Brandon embrasse son côté obscur, conduisant à des actes horribles et violents.


La juxtaposition de ces doubles identités souligne l'importance du choix pour façonner son destin.



Le rôle de la parentalité

Dans les deux récits, les parents adoptifs jouent un rôle central.

Jonathan et Martha Kent élèvent Clark avec amour, lui inculquant un fort sens de l'éthique. De l'autre côté, les parents adoptifs de Brandon, Tori et Kyle Breyer, tentent d'abord de le guider mais ne peuvent finalement pas l'empêcher de sombrer dans les ténèbres.


Brandon avec ses parents

Cela met en évidence le débat entre nature et culture et la complexité d’élever un enfant doté de pouvoirs extraordinaires.



Réaction de la société

Superman est célébré comme un héros par le monde, symbolisant l'espoir et l'inspiration.

À l’inverse, les actions de Brandon évoquent la peur, la méfiance et un désir de confinement. La réaction de la société face à ces êtres aux super-pouvoirs reflète les conséquences de leurs choix et de leurs actions, offrant un commentaire sur la relation entre pouvoir et perception du public.


C'était notamment la crainte qu'avait Jonathan Kent dans le film Man of Steel allant jusqu'à empêcher Clark de le sauver en dévoilant trop tôt ses pouvoirs aux yeux du Monde car il jugeait les Hommes pas prêts à accueillir un être avec les pouvoirs d'un Dieu.



Moralité et dilemmes éthiques

Les deux récits explorent des dilemmes éthiques complexes.

Clark est confronté au défi de savoir s'il doit intervenir dans les affaires humaines, tandis que Brandon est aux prises avec ses tendances sadiques croissantes. Les choix moraux contrastés de ces personnages mettent en lumière l’ambiguïté morale qui accompagne souvent un grand pouvoir.



Espoir

Alors que Superman incarne généralement le concept d'espoir et de croissance personnelle, Brightburn emprunte un chemin plus sombre. Le personnage de Brandon n'a pas l'arc rédempteur associé aux récits traditionnels de personnage attachant vivant dans le mal, mettant l'accent sur une vision plus sombre du pouvoir incontrôlé.


Alors que Superman représente le super-héros idéalisé qui utilise ses capacités pour le bien de l'humanité, Brandon Breyer présente un récit édifiant sur ce qui peut arriver lorsque le pouvoir est exercé sans retenue ni boussole morale solide. Ces récits offrent une perspective nuancée sur le genre des super-héros, remettant en question les notions conventionnelles d'héroïsme et soulignant l'importance du choix et de l'éducation pour déterminer son chemin.



Quels sont les éléments qui ont poussé Brandon Meyer à basculer vers le mal ?

Plusieurs facteurs contribuent à sa descente dans les ténèbres, ce qui en fait une exploration stimulante de la nature du mal et de l’influence corruptrice du pouvoir.

Voici une analyse de ce qui a poussé Brandon Breyer à devenir un super vilain au lieu d'un super héros dans le film.


Crise d'identité

Dès le début du film, Brandon est conscient de ses origines extraterrestres. La découverte de son vaisseau spatial et des symboles associés à son héritage déclenche une crise d'identité. Il se pose des questions sur qui il est vraiment et quelle est sa place. Cette confusion quant à son identité sert de catalyseur initial à sa descente dans les ténèbres, alors qu'il commence à s'éloigner de l'humanité.



Surprotéger un Surhomme

Brandon possède des capacités surhumaines, notamment une super force, un vol et une vision laser, mais il est prisonnier d'une éducation humaine centrée sur la mesure.


Alors que son enfance est bridée par une discipline trop protectrice, ses pouvoirs lui donnent un sentiment de supériorité qui le frustre au plus haut point. Du coup, au fur et à mesure qu’il prend conscience de l’étendue de ses capacités, il commence à se considérer au-dessus des règles et des contraintes qui régissent les gens ordinaires.


Ce sentiment d'invincibilité érode son empathie et son sens moral.



Isolement et Aliénation

Les pouvoirs de Brandon obligent ses parents adoptifs à l'isoler. Il ne peut pas participer aux activités normales de son enfance et ses tentatives pour se connecter avec les autres se terminent souvent par un désastre. Cet isolement intensifie ses sentiments d'aliénation et de solitude, conduisant à la frustration et à la colère.



Manque de conseils

Alors que les parents adoptifs de Brandon, Tori et Kyle Breyer, tentent dans un premier temps de lui apporter amour et conseils, ils ont du mal à comprendre toute l'étendue de ses pouvoirs et les défis psychologiques auxquels il est confronté.


L’absence d’un mentor ou d’un système de soutien qui puisse l’aider à naviguer dans les complexités de ses capacités le rend vulnérable à des influences plus sombres.



Mauvaise influence

Le vaisseau spatial qui a amené Brandon sur Terre semble exercer une influence malveillante sur lui.

Son bourdonnement inquiétant et ses symboles mystérieux le poussent vers un comportement destructeur. Cette influence extérieure exacerbe son agressivité croissante et son détachement de sa famille adoptive.



Démêlement psychologique

Les premiers méfaits de Brandon s'intensifient et il devient de plus en plus obsédé par son identité extraterrestre. Il commence à présenter des tendances psychopathiques, montrant une fascination pour la violence et la cruauté.


Brightburn - Dessin de Brandon


Ses actions deviennent plus brutales et calculées à mesure qu'il se dirige vers le mal, indiquant un profond désarroi psychologique qui est embrassé pleinement au moment où il est trahi par un de ses seuls repères humain, son père adoptif, Kyle. Le deuxième étant sa mère adoptive Tori, mais de là l'incertitude est ancrée.



Rejet de l'humanité

En fin de compte, Brandon rejette son côté humain et embrasse pleinement son identité extraterrestre. Il croit qu'il est destiné à gouverner et à dominer l'humanité, la considérant comme inférieure. Ce rejet de sa propre humanité solidifie sa transformation maléfique, alors qu'il devient une force de destruction impitoyable.



Conclusion : pourquoi cette bascule ?

En résumé, la transformation de Brandon Breyer en un super-vilain est le résultat d'une combinaison de facteurs, notamment ses origines extraterrestres, ses pouvoirs extraordinaires, son isolement, son manque de conseils, ses influences extérieures, une descente psychologique progressive jusqu'à la perte totale de ses repères vers le bien.


Le film explore l’idée selon laquelle un pouvoir incontrôlé et un sentiment d’aliénation peuvent corrompre un individu, conduisant à une représentation effrayante et sombre d’un personnage qui commence avec le potentiel du bien, mais finit par embrasser le mal.


Pourtant, du côté de Superman, on a pu voir à travers les comics, films et séries TV qu'il a connu pendant son enfance sensiblement les mêmes souffrances et doutes à travers les mêmes environnements sans pour autant basculer vers le mal.



Et si tout venait tout simplement des parents adoptifs et de leur éducation ?

Les éducations de Clark Kent et de Brandon Breyer dans leurs récits respectifs, tout en partageant certaines similitudes, présentent également des différences significatives.


Tori Breyer avec son fils


Ces différences contribuent au développement de leurs personnages et aux chemins qu’ils choisissent finalement. Voici les principales distinctions entre leurs éducations.



Des éducations différentes

Valeurs et influence des parents adoptifs

Clark Kent est élevé par Jonathan et Martha Kent. Ses parents adoptifs lui ont inculqué de fortes valeurs morales, soulignant l'importance de la gentillesse, de la responsabilité et de l'utilisation de ses pouvoirs au profit de l'humanité. Ils lui ont offert un environnement aimant et stimulant dans leur ferme de Smallville, au Kansas. Quoi qu'il arrive, Jonathan Kent, arrive toujours à le guider sur le bon chemin.


Brandon Breyer est élevé par Tori et Kyle Breyer. Ses parents adoptifs lui offrent dans un premier temps un foyer aimant, mais ils ont du mal à comprendre pleinement l'étendue de ses pouvoirs et les défis psychologiques auxquels il est confronté à mesure qu'il grandit. Alors qu’ils tentent de le guider, leur influence s’avère finalement insuffisante pour empêcher sa descente dans les ténèbres.



Intégration sociale

Malgré ses capacités extraordinaires, Clark Kent est dépeint comme un individu bien adapté qui va à l'école, se fait des amis et s'intègre dans la société. Son éducation à Smallville lui permet de développer ses compétences sociales et son empathie envers les autres.


Les pouvoirs de Brandon Breyer et ses différences ont si terriblement peur à Kyle et Tori Breyer qu'ils le conduisent à l'isolement social et à l'aliénation. Le fait qu'il rencontre des difficultés à s’intégrer et à se connecter avec les autres (à la différence de Clark Kent), exacerbe ses sentiments de solitude et de frustration, car il relie cela à la surprotection de ses parents adoptifs.


Brandon Breyer à l'école


Modèles de rôle super-héroïques

Clark Kent/Superman a plusieurs modèles héroïques, tant sur Terre que dans l'histoire de Krypton, comme ses parents biologiques et la Justice League. Ces chiffres servent d’exemples sur la manière d’utiliser le pouvoir de manière responsable et pour le bien commun. Comme durant sa jeunesse, pendant la découverte de son origine et de ses pouvoirs, il est aussi guidé par la mémoire artificielle de son vrai père, Jor-El.


Brandon Breyer manque de modèles super-héroïques positifs. Son père adoptif, Kyle, est un bourru de la campagne, chasseur dans son temps libre, qui n'a rien d'un héros même avec un bon fond. En plus de cela, il découvre le vaisseau spatial de son origine extraterrestre qui semble exercer une influence malveillante sur lui, le poussant à adopter un comportement destructeur.



Découverte des origines

Clark Kent découvre ses véritables origines et l'histoire de Krypton grâce à ses parents adoptifs, qui révèlent son héritage extraterrestre d'une manière encourageante et nourrissante.


Brandon Breyer découvre le vaisseau spatial qui l'a amené sur Terre, ainsi que les mystérieux symboles associés à son héritage, de façon maladroite, par ses parents adoptifs comme un acte désespéré de leur part pour essayer de créer un sentiment d'honnêteté de leur part. De cette manière, cette découverte déclenche une crise d'identité profondément marquée et commence la chute finale vers son dénouement psychologique.


Brightburn : les symboles


Réponse aux défis

Tout au long de son éducation, Clark Kent fait face à divers défis et dilemmes moraux, mais choisit systématiquement la voie de la bonté et de l'héroïsme. Les conseils de ses parents et son sens aigu des responsabilités guident ses décisions vers le bon chemin.


La réponse de Brandon Breyer aux défis est marquée par une inclination croissante vers la violence et la cruauté. Ses actions deviennent de plus en plus brutales et calculées à mesure qu'il embrasse son côté obscur et ses parents adoptifs sont complétement aveugles à tout cela.


Finalement, bien que Clark Kent et Brandon Breyer partagent l'expérience d'être des enfants extraterrestres élevés par des parents adoptifs aimant sur Terre, leurs éducations diffèrent considérablement en termes d'influence parentale, d'intégration sociale, d'exposition à des modèles positifs, de découverte de leurs origines et de leur réponses aux défis. Ces différences jouent un rôle crucial dans la formation de leurs caractères respectifs et de leur boussole morale, les conduisant finalement sur des chemins contrastés d’héroïsme et de méchanceté.


Amour de sa mère Tori


Il est difficile de voir une différence de moral et d'amour entre la mère adoptive de Brandon, Tori, et celle de Clark, Martha, mais entre celle de leur père on peut clairement y voir deux personnages complètement différents.



Le père évidemment !

Explorons quelques exemples spécifiques qui mettent en évidence les différences entre le père adoptif de Brandon Breyer, Kyle Breyer dans le film Brightburn et Jonathan Kent, le père adoptif de Clark dans les bandes dessinées et les films de Superman.


Compréhension et acceptation des pouvoirs

Dans diverses adaptations de Superman, Jonathan Kent est décrit comme comprenant et acceptant les pouvoirs de Clark dès son plus jeune âge.


Par exemple, dans le film Superman : The Movie de 1978, Jonathan encourage le jeune Clark à cacher ses capacités lorsque cela est nécessaire, mais aussi à les utiliser pour de bon. Dans le film Man of Steel, de 2013, même si Jonathan pense que le Monde n'est pas prêt à voir un être aux pouvoirs d'un Dieu sur Terre et qu'il préfère le laisser cacher, sa compréhension sur qui est Kal El est illustré lorsqu'il dit à Clark :

Tu es ici pour bonne une raison et quelle qu'elle soit, elle changera le monde. » dans un sentiment de bien et d'espoir.

Dans Brightburn, Kyle Breyer a d'abord du mal à comprendre et à accepter l'étendue des capacités surhumaines de Brandon. Il réagit avec peur et scepticisme lorsqu'il est confronté aux pouvoirs de Brandon, entraînant des tensions et un manque de conseils constructifs.

Il baisse rapidement les bras face aux changements de Brandon, ne lui montrant même plus d'amour et dévoilant ouvertement sa crainte à sa femme, Tori. On observe ainsi que la sensation chez un homme aussi bourru de se savoir si inférieur en force face à un enfant, déclenche en lui un sentiment de peur constant au point de lui fait perdre instantanément le contrôle et de briser ses liens père/fils.


Kyle Breyer


Il a justement mis fin ouvertement à cette relation face à son fils lorsqu'il le conduit à la seule activité qu'ils partageait ensemble, la chasse, et qu'il fait de Brandon une proie à abattre pendant que ce dernier pensait encore qu'il était aimé et protégé par lui.



Orientation morale

Dans le film Man of Steel de 2013, Jonathan Kent donne de précieux conseils moraux à Clark. Il dit à Clark qu'il doit décider quel genre d'homme il veut être, soulignant l'importance d'utiliser ses pouvoirs de manière responsable. Les enseignements de Jonathan deviennent le fondement de la boussole morale de Clark en tant que Superman.


Le rôle de Kyle Breyer dans la fourniture de conseils moraux à Brandon est limité et devient de plus en plus tendu à mesure que le film avance. Il est incapable de guider efficacement Brandon, d'autant plus que les actions de Brandon deviennent violentes et inquiétantes. Il est absent et n'arrive même pas à cacher sa peur à son fils et sa femme !



Réponse à la découverte des origines extraterrestres

Dans la plupart des adaptations, Jonathan et Martha Kent se montrent solidaires et compréhensifs lorsque Clark découvre ses véritables origines en tant qu'extraterrestre de Krypton. Ils l’aident à naviguer dans cette révélation et les défis qu’elle présente.


Lorsque Brandon découvre son vaisseau spatial et les symboles extraterrestres associés à son héritage, Kyle Breyer devient inquiet et craintif. Il essaie de contenir Brandon et de l'empêcher d'explorer son identité extraterrestre, contribuant ainsi au sentiment croissant d'isolement et de frustration de Brandon.



Approche parentale en temps de crise

Dans les moments de crise, Jonathan Kent conseille et rassure Clark. Dans Man of Steel de 2013, lorsqu'une tornade menace leur famille, Jonathan se sacrifie pour protéger l'identité secrète de Clark, renforçant ainsi l'importance de protéger le bien commun.


Dans la série TV Smallville de 2001 à 2011, malgré sa peur et son inquiétude, Jonathan est une source constante de soutien et de conseils pour Clark. Il l'aide à relever les défis liés à la vie avec des capacités surhumaines, en lui offrant des conseils, en lui apprenant à utiliser ses pouvoirs de manière responsable et en étant une boussole morale. Face à Clark, Jonathan montre des moments de fierté face aux réalisations de son fils. Il est fier de la personne que Clark est en train de devenir et du bien qu'il fait dans le monde arrivant toujours à déjouer le mal. Ce sentiment de fierté l’emporte souvent sur ses peurs et ses inquiétudes.


Dans Brightburn, face aux actions de plus en plus violentes de Brandon, Kyle Breyer réagit avec peur et recourt à des mesures extrêmes, comme enfermer Brandon dans un espace confiné ou pire, jugeant qu'il faut l'abattre comme s'il était un animal enragé. Ses actions sont davantage motivées par le désespoir et la peur que par un sens clair des responsabilités.


Kyle Breyer


Ces exemples illustrent les différences dans la manière dont Jonathan Kent et Kyle Breyer gèrent les capacités surhumaines de leurs fils, leurs conseils moraux, leurs réponses aux origines extraterrestres et leurs approches parentales en temps de crise. Alors que Jonathan Kent est généralement décrit comme un père solidaire et compréhensif qui contribue à façonner le caractère moral de Superman, les luttes et la peur de Kyle Breyer contribuent aux défis rencontrés par Brandon Breyer dans Brightburn, conduisant finalement à un chemin plus sombre pour le personnage.



Les pères sont-ils une boussole vers notre destinée ?

Le cheminement d'un jeune garçon vers le bien ou le mal est influencé par divers facteurs, notamment sa relation avec son père. Un père positif et moralement droit peut inciter le garçon à suivre un chemin de bonté, d’apprentissage des valeurs, d’empathie et de conduite éthique. À l’inverse, si le père présente des traits négatifs ou adopte des comportements nuisibles, le garçon peut être influencé vers une voie plus sombre.


Dans le film Brightburn, le père adoptif de Brandon Breyer, Kyle Breyer, présente certaines caractéristiques et actions qui peuvent être considérées comme des facteurs contribuant à la descente de Brandon vers le mal. Cependant, il est important de noter que le film dépeint une interaction complexe de multiples facteurs qui influencent la transformation de Brandon, et ce serait une simplification excessive d'attribuer son virage vers le mal uniquement à l'autorité de son père et à sa stupidité perçue.


Voici quelques aspects clés à considérer.


Influence parentale

Kyle Breyer essaie d'abord d'être un père solidaire et aimant pour Brandon. Lui et sa femme, Tori, adoptent Brandon alors qu'il était bébé et l'élèvent dans un environnement bienveillant. Cependant, alors que les pouvoirs de Brandon commencent à se manifester et qu'il fait face à des défis uniques, Kyle a du mal à comprendre et à gérer efficacement la situation. Son manque de connaissances sur l'héritage extraterrestre et les capacités surhumaines de Brandon contribue aux difficultés de la famille.



Frustration et tension

À mesure que les pouvoirs de Brandon deviennent plus évidents et qu'il commence à avoir un comportement inquiétant, Kyle devient de plus en plus frustré et inquiet. Son incapacité à contrôler ou à guider Brandon entraîne effectivement des tensions au sein de la famille. Cette tension contribue au sentiment d'isolement et d'aliénation de Brandon.



Stress et peur

La peur de Kyle face aux pouvoirs incontrôlables de Brandon et à ses actions violentes le poussent à prendre des mesures que certains pourraient percevoir comme dures ou autoritaires. Cependant, ces actions sont motivées par la peur et le désespoir plutôt que par la méchanceté ce qui peut difficilement conduire un enfant vers le mal malgré tout.



Manque de conseils externes

Le film suggère que Kyle et Tori manquent de conseils externes nécessaires pour faire face à la situation unique de Brandon. Ils n'ont ni les connaissances ni les ressources nécessaires pour comprendre toute l'étendue des capacités de Brandon ou les défis psychologiques auxquels il est confronté.



Les propres choix de Brandon

En fin de compte, la descente de Brandon vers le mal est influencée par une combinaison de facteurs, notamment son héritage extraterrestre, la découverte de ses origines, les pressions extérieures et ses propres choix.


Même si les actions et les décisions de Kyle en tant que père jouent un rôle, ce sont les tendances de plus en plus psychopathes de Brandon et son rejet de sa propre humanité qui le poussent vers le mal.


Néanmoins, en tant que fan de Superman et de l'espoir qu'il peut faire naître en chacun de nous, je reste convaincu que si Kyle n'avait pas voulu abattre son fils, marquant ainsi une rupture du lien familiale et humain au fer rouge, Brandon aurait certainement pu réussir à déjouer les forces psychologiques essayant de le conduire vers le mal comme l'a su aussi le faire Clark durant son enfance dans la série TV Smallville ou comme plus récemment dans les premiers numéros de Action Comics par Grant Morrison sous l'ère New 52.


Brandon Breyer


En résumé, même si le film Brightburn explore l'idée selon laquelle un pouvoir incontrôlé et un manque de compréhension peuvent entraîner des conséquences tragiques. Pour moi, la dernière action de Kyle Breyer est l'élément final qui va conduire inéluctablement Brandon à devenir un super vilain.



Jonathan Kent, est-il donc l'homme qui a créé Superman ?

Tout au long des comics et des adaptations de la jeunesse de Superman, on a pu voir que la bonté de Jonathan Kent, ainsi que les valeurs et l'éducation qu'il a dispensées, ont joué un rôle important dans la transformation de Clark Kent en un homme bon et en le super-héros emblématique, Superman.


Jonathan et Martha Kent, en tant que parents adoptifs, ont inculqué à Clark une solide boussole morale dès son plus jeune âge. Ils lui ont enseigné des valeurs importantes comme la gentillesse, la responsabilité et l'importance d'utiliser ses pouvoirs pour aider les autres. La bonté de la mère est respectée par tous les enfants, mais pour un garçon, l'autorité parentale du père est un élément fondamental sur quoi s'appuyer pour façonner son avenir. Et si elle à conduit Brandon vers le mal par le mal, la défense du bien et de la justice qu'a pu montrer Jonathan à Clark en est inévitablement la source qui a vu naitre Superman.


Essentiellement, la bonté de Jonathan Kent et les valeurs qu'il a transmises ont créé les bases sur lesquelles Clark Kent a construit son identité d'homme bon et du super-héros jusqu'à le surnommer Superman. La sagesse et les conseils de Jonathan ont joué un rôle essentiel dans le développement du premier et plus grand super héros de l'histoire.


Jonathan encourageait souvent Clark à faire des choix qui reflétaient sa compassion et son sens de la justice. Son sacrifice pour protéger l'identité secrète de Clark, tel que montré dans le film Man of Steel, en 2013, illustre l'altruisme et le caractère moral qu'il a inculqués à son fils. Penser au-delà que pour soi-même, même si cela conduit au sacrifice ultime qu'un simple humain doté des mêmes pouvoirs ne fera jamais.


L'influence de Jonathan témoigne du pouvoir d'un modèle nourricier et positif pour façonner le caractère et le sens des responsabilités d'un individu et si, en plus, cet individu est doté des pouvoirs d'un Dieu alors il en ressort l'être le plus bon sur Terre, celui auquel aucun humain n'est digne de s'identifier, mais qui suscite l'être suprême sur lequel il faut s'appuyer pour garder espoir et être quelqu'un de vraiment bien.


Superman n'est pas qu'un être, c'est une religion qui s'est construite pour être le guide ultime vers le bien.


Superman Cavill

Jonathan Cutayar

Comments


bottom of page