top of page

Superman: Legacy entre humanité, grève et rumeurs

Dernière mise à jour : 18 mars

Le 18 avril 2023, James Gunn dévoilait une photo de la première page du scénario de Superman: Legacy pour indiquer le lancement des opérations de pré-production. Dès lors, on a pu voir (re)fleurir les rumeurs en tout genre sur les personnages et notamment sur Superman.


Mais ces derniers jours, la Guilde des Auteurs/Écrivains d'Amérique (Writers Guild of America, WGA) a lancé une grève et James Gunn se serait joint au mouvement au point d'interrompre toute action pour Superman: Legacy...


Faisons un petit point de la situation et des quelques rumeurs, même si rien n'a été annoncé officiellement.



Gunn suivrait la WGA

Une grève des scénaristes

La bataille a démarré ce 1er mai entre les auteurs d'Hollywood (WGA) et l'Alliance des producteurs de cinéma et de télévision (Alliance of Motion Picture and Television Producers, AMPTP) qui représente les neuf majors (*) du cinéma et de la télévision dont Warner Bros. Discovery.


Selon CBR, relayant les infos de l'insider Jeff Sneider sur Hot Mic podcast, le co-directeur de DC Studios, James Gunn, aurait décidé de soutenir le mouvement de grève et, par conséquent, aurait mis en suspens Superman: Legacy. Il laisserait provisoirement les rênes du studio à Peter Safran le temps de la grève.



Grève du WGA

Pourquoi ?

L'évolution de marché du streaming est à la hausse alors que la rémunération des scénaristes ne suit pas. Un rapport de la WGA de mars 2023 soulevait les écarts de salaires, le nombre croissant de scénaristes travaillant pour le salaire minimum de base (Minimum Basic Agreement, MBA), les durées minimales des contrats et missions, etc. Il s'agit donc d'un mouvement social visant notamment une amélioration des rémunérations et des conditions sociales, de travail, des contrats, etc.


À une époque où les séries et les plateformes se multiplient voire explosent budgets et chiffres d'affaires générés dans une certaine opacité, les WGA de l'Est comme de l'Ouest ont donc engagé le bras de fer.



Et donc pour Superman ?

La conséquence de cette grève est un décalage de la production.

Comme le précise Jeff Sneider pour Above The Line :

Le tournage de Superman: Legacy de James Gunn n'est pas prévu avant l'année prochaine, Warner Bros. peut donc se permettre d'attendre la grève pendant la pré-production, tout comme Paramount avec Sonic the Hedgehog 3. Cela dit, il sera intéressant de voir si Gunn lui-même franchira le piquet de grève en tant que réalisateur de Superman et directeur de DC Studios, ou s'il laissera ce dernier entre les mains expertes de Peter Safran.

Ce n'est pas a priori un souci, pour l'instant, car on est encore dans une phase de démarrage avec un peu de marge. L'auteur s'interroge sur la casquette que revêtira Gunn lors de ce mouvement : scénariste ou exécutif ? À partir du moment où l'on pense que la précédente grève en 2007-2008 avait duré 100 jours, quel impact aurait finalement cette nouvelle grève sur la sortie du film ?



Qui pour Superman ou... pour Clark Kent ?

En pleine tournée promotionnelle pour Les Gardiens de la Galaxie vol. 3, le trublion co-CEO de DC Studios est sujet d'une attention croissante et donc le 27 avril, date de la première mondiale du film, il était interrogé par Variety sur le film Superman: Legacy et son rôle phare Superman.


Superman: Legacy n'a pas encore trouvé son acteur principal, mais on lui a tout de même demandé ses intentions pour le personnage :


Marc Malkin (MM) : Que recherchez-vous dans le prochain Superman ? James Gunn (JG) : Il faut que ce soit... Hum... Vous savez. C'est difficile, mais nous cherchons. En fait, nous avons de très bons choix, ce qui m'enthousiasme. Mais il [le prochain Superman] doit être quelqu'un qui a toute l'humanité de Superman mais qui est aussi un extraterrestre. Il faut que ce soit quelqu'un qui ait la gentillesse et la compassion de Superman et que ce soit quelqu'un que l'on ait envie de serrer dans ses bras. Tous les Superman ont été bons, donc nous devons juste poursuivre cette histoire. MM : C'est donc Chris Pratt ? (rires) JG : Non, ce n'est pas Chris Pratt ! (rires)

En attendant donc de savoir si Chris Pratt sera ou non le prochain Superman, le réalisateur confirme l'approche indiquée en janvier lors de l'annonce du plan de DC et son premier chapitre Gods and Monsters : le film Superman: Legacy ne sera pas une origin story et traitera de l'héritage du Kryptonien et du côté humain de Clark Kent en tant que journaliste au Daily Planet.


Cette part-ci semble cruciale pour le scénariste et pourrait être un moyen de se démarquer.

La partie Clark Kent journaliste, en sourdine un long moment puis secondaire avec le duo Henry Cavill/Zack Snyder serait fondamentale dans le film de James Gunn. Le dosage sera évidemment capital pour un métrage de qualité tout en respectant les premiers éléments d'espoir et d'optimisme et un ton différent des Gardiens.


Nous verrons avec curiosité ce que le réalisateur nous proposera.



Rumeurs, Rumeurs...

Une fois le scénario écrit (et mis à disposition dans sa première version), les idées sont logiquement plutôt claires pour que le réalisateur commence à dresser les profils des acteurs et actrices de son film, en particulier pour le Dernier fils de Krypton.


À la question d'un suiveur, James Gunn n'a pas donné de visibilité claire ni de date pour une annonce de l'acteur. Pas avant 2 mois, ce qui nous amènerait non loin du San Diego Comic Con (SDCC) de 19 au 23 juillet 2023... surtout si la grève devait durer un peu...

Y aura-t-il d'ailleurs des annonces là-bas ?


En attendant, les dernières rumeurs s'étendent sur une idée développée par Jeff Sneider pour The Hot Mic Podcast de John Rocha : selon sa source Justin Kroll reporter de Deadline, la cote actuelle d'Harris Dickinson est forte !

Harris Dickinson

L'initié présente le portrait d'un acteur talentueux, polyvalent et qui commence à monter, assez similairement à Ryan Gosling à l'époque. Dernièrement en lice pour le rôle de l'empereur dans Gladiator 2, il correspondrait pour Sneider tout à fait à ce que l'ancienne direction de Warner Bros. aurait pu tenter.


Pour lui, à juste titre, Ryan Gosling (trop âgé), comme Austin Butler ou encore Robert Pattinson ne peuvent pas être dans toutes les productions Warner. Néanmoins, le profil serait celui d'un très bon acteur, nominé pour différents prix du meilleur acteur (Indépendants comme BAFTA ; britanniques ou internationaux), capable d'humour et donc susceptible de plaire à James Gunn.


Le Britannique de 26 ans a fait ses armes dans Beach Rats (2017) en adoptant avec brio l'accent de South Brooklyn, puis dans County Lines et Maléfique : Le pouvoir du mal (avec Angelina Jolie) en 2019, avant d'entrer dans la saga Kingsman avec The King's Man : Première mission de Matthew Vaughn (2021).

Dickinson s'est particulièrement fait connaitre avec le film Sans filtre (Triangle of Sadness) en 2022 dans la peau d'un mannequin et ce film a eu un succès international. Il sera à l'affiche en 2023 du film plus physique d'une famille de catcheurs, The Iron Claw (avec Zac Efron et un éventuel Lex Luthor en la personne de Jeremy Allen White), tout comme du drame historique de Steve McQueen, Blitz.


L'acteur dispose ainsi d'un répertoire varié (action, comédie, etc.) avec une belle prestance et commence à faire son chemin. Mesurant 6 à 6,1 pieds selon les sources (soit 1,83 m à 1,86 m, Henry Cavill est indiqué à 1,85 m), il pourrait prétendre auditionner, pour autant qu'il s’étoffe physiquement.


L'intervenant fait un parallèle intéressant avec l'avènement de Christopher Reeve et mentionne des anecdotes sur l'opinion qu'avaient alors Audrey Hepburn, puis Margot Kidder sur l'acteur du Superman de Donner : elle le considérait comme un "maigrichon" sans intérêt, mais il a su devenir imposant à plus d'un titre et embrasser le rôle pour être l'incarnation de Superman pour toute une génération.


Dickinson ne colle pas à tous les critères notamment du Midwest (pour le fermier), mais le talent est là et, pour Sneider, c'est un profil non négligeable qui doit être regardé comme un potentiel Superman. Le journaliste n'a aucune idée du choix final que fera l’électron libre James Gunn, mais il évoque le fait qu'il "faut garder un œil sur quelqu'un comme Harris Dickinson".


Précisons bien les choses, ce ne sont que des supputations. Ce ne sont pas des faits. Il ne faut pas prendre cette théorie pour acquise et il lui a fallu rappeler ce point encore dernièrement.


Internet a déjà pris ce que j'ai dit sur Harris Dickinson et l'a transformé en fait. Je n'ai aucune idée de qui est pressenti pour jouer Superman. Tout ce que je sais, c'est qu'il est très bien placé en ce moment dans l'industrie et que quiconque le nie ne sait pas de quoi il parle.


Le tout en vidéo pour avoir le détail de son idée (vous pouvez solliciter les sous-titres) :



Quoiqu’il en soit, les péripéties seront encore bien nombreuses avant la sortie en 2025.

Affaire à suivre sur Planet Superman !


JA





* Les neufs majors sont Amazon, Apple, CBS, Disney, NBC Universal, Netflix, Paramount Global, Sony et Warner Bros. Discovery (pour CNN)


64 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Commentaires


bottom of page