top of page

Superman: Legacy différent des Gardiens de la Galaxie

En pleine promotion du film Gardiens de la Galaxie vol.3, le prochain film Marvel qu'il a réalisé, le co-CEO de DC Studios James Gunn était interviewé par Rolling Stone ces jours-ci.

Au fil de l'échange, il évoque notamment Superman: Legacy et un phénomène de "fatigue" autour des super-héros...


On voit cela ensemble dans cet article. Quelles petites indiscrétions y découvre-t-on ?



Une promotion active

Le réalisateur et scénariste est actuellement en campagne promotionnelle pour son film les Gardiens de la Galaxie vol.3 (GOTG3, chez Marvel) qui sortira en salle le 3 mai 2023 en France et le 5 mai 2023 aux États-Unis.


Dans cette dernière ligne droite, James Gunn se montre comme souvent très actif sur les réseaux sociaux et y présente affiches, designs, musiques et présentations des acteurs.


Il donne également différentes interviews auprès de différents médias comme chez Rolling Stone et aborde le dernier chapitre de la saga qui a bouleversé bien des codes.


Le premier film sorti en 2014 fut une immense surprise pour tout le monde.

Décalé et sans commune mesure avec les films super-héroïques de l'époque, dans une phase 2 (entre 2013-2015 avec Iron Man 3, Thor : Le monde des Ténèbres, Captain America: Le Soldat de l'hiver, etc.) relativement sérieuse et donnant accès au grand public à des personnages incroyables, les Gardiens de la Galaxie avait marqué les esprits par son humour et sa bande-son. Le film a également ouvert la boite de Pandore, puisqu'à partir de là, on considérera que les productions et réalisations Marvel devaient contenir une dose significative d'humour en plus des punchlines habituelles des films d'action, en plus d'une structure/construction de plus en plus similaire voire formatée.


Lorsque le choix de Warner Bros. Discovery s'est porté sur James Gunn et Peter Safran pour la prise en main de l'univers DC, la panique a pu envahir les esprits des fans qui ne voulaient pas devenir un Marvel-like et le doute a immédiatement submergé les adeptes DC quant à la capacité de James Gunn à respecter l'essence des personnages de leur univers préféré.



L'interview et Superman: Legacy

Cet interview présente donc un certain intérêt quand on sait que le co-CEO est le scénariste et le réalisateur prévu pour le prochain film Superman, icône de l'univers DC. Dans quel état d'esprit a-t-il fait ce film ? Quelle surprise nous réserve-t-il pour L'homme d'acier ? Quelle vision peut-il donc avoir ?


Une empreinte Gunn

La réalisation des GOTG3 n'a pas été de tout repos pour James Gunn. Engagé à reconduire sa saga, il a été licencié en juillet 2018 avant d'être rappelé en mars 2019. On peut alors comprendre son intérêt important pour que son "bébé" arrive à terme. Le journaliste évoque d'ailleurs les causes de ce retour : "le fait que Disney avait réagi de manière excessive, et [aussi le fait que] les acteurs des Gardiens ont clairement fait savoir qu'ils étaient, au mieux, très réticents à l'idée de faire un troisième film sans Gunn, dont les compétences comiques et la sensibilité décalée avaient considérablement élargi la portée et la viabilité du Marvel Cinematic Universe".


En d'autres termes : 1) pas de GOTG3 sans Gunn, 2) pas de MCU dans sa forme actuelle sans l'apport comique de Gunn. L'auteur indique également que Gunn avait été approché par DC et que cela a permis la réalisation de The Suicide Squad en 2021 et de la série Peacemaker. Dans les deux "camps" Marvel et DC, le réalisateur a laissé une empreinte (bonne ou non, je vous laisse juge) et, après toutes ses années et ce travail, il a un avis sur l'évolution du genre super-héroïque, recueilli par Rolling Stone.



Une fatigue pour le genre super-héroïque

L'article est intéressant pour divers passages dont voici les idées principales.

Si les Gardiens de la Galaxie ont une notoriété décalée, le troisième opus changera de ton avec une ambiance plus sombre, moins marqué par le comique que les deux films précédents, pour développer les personnages tout en proposant une bande-son différente.


Ensuite, Gunn mentionne une conjoncture différente aujourd'hui de celle de 2014 marquée par une expansion importante du genre. Actuellement, il existe une "lassitude des super-héros" qu'illustreraient les "déceptions" (on peut parler d'échecs commerciaux) d'Ant-Man et la Guêpe : Quantumania et Shazam! La Rage des Dieux. Selon lui, elle est due au type d'histoires racontées et au traitement insuffisant des personnages.

Je pense que la lassitude des super-héros existe. Je pense que cela n'a rien à voir avec les super-héros. Cela a à voir avec le type d'histoires qui peuvent être racontées et avec le fait de perdre de vue l'essentiel, c'est-à-dire le personnage. Nous aimons Superman. Nous aimons Batman. Nous aimons Iron Man. Parce que ce sont des personnages incroyables que nous portons dans notre cœur. Et si cela ne devient qu'un tas de bêtises à l'écran, cela devient vraiment ennuyeux. Mais je suis fatigué par la plupart des films à spectacle, par l'absence d'une histoire émotionnellement ancrée. Cela n'a rien à voir avec le fait qu'il s'agisse de films de super-héros ou non. Si vous n'avez pas d'histoire à la base, le simple fait de regarder des choses s'entrechoquer, quelle que soit l'intelligence de ces moments d'entrechoquement, quelle que soit l'intelligence des designs et des effets visuels, cela devient tout simplement fatigant, et je pense que c'est très, très réel.


Le ton supermanesque selon Gunn ?

Par conséquent, on devrait voir des Gardiens bien plus développés et, pour ce qui nous concerne en premier lieu, se pose alors la question du traitement du personnage qu'est Superman ?

James Gunn répond de la façon suivante :

J'ai tellement appris en faisant ces films, mais ce n'est pas comme si Superman allait avoir exactement la même ambiance qu'un film des Gardiens. C'est en fait très différent.

En évoquant les choses en ces termes, il y a une forme d'engagement du réalisateur : donner du corps au personnage de Superman, dont le lore est fondamental chez DC.


Nous avons pu retenir les premiers mots de James Gunn pour présenter Superman comme le grand dadais du Kansas, mais il devra être particulièrement bien écrit. Les références multiples illustrent la richesse et le piège aussi dans lequel il ne faut pas tomber. Il ne s'agira pas de tout mettre, mais il faudra choisir consciencieusement pour redémarrer sur de belles bases. James Gunn en a les capacités.

Nous sommes curieux de voir tout cela à l’œuvre...



Alors on caste ?

Les Gardiens de la Galaxie 3 sur les rails, le réalisateur va pouvoir se consacrer pleinement à DC et au film Superman: Legacy.


Naturellement les questions ont fleuri sur les réseaux ces derniers jours entre démentis, rumeurs et réponse concise.


Oui, on va caster

On commence par la réponse concise.

À la question du lancement des opérations pour le casting :

Hey James, est-ce qu'un directeur de casting a été engagé pour Superman Legacy ?

Pas de réponse compliquée :

Oui


Les auditions se préparent...

Ensuite, on citera en date du 30 mars 2023 le démenti par James Gunn des rumeurs relatées par Grace Randolph concernant l'acteur Logan Lerman (Saga Percy Jackson, Le Monde de Charlie) pour le rôle de Superman.

Ce n'est pas vrai. Je n'ai pas eu un seul entretien avec un seul acteur au sujet du rôle. Je ne fais que dresser des listes privées, préparer le matériel pour les auditions.

Sans doute, James Gunn a-t-il commencé à faire ses listes de profils etc., mais pour Lerman, 31 ans et mesurant selon les sources entre 5'7" et 5'9'' donc environ 1m75, cela va être compliqué...



Les petites rumeurs de vilains

Enfin, The Direct a dressé une mini-liste de "rumeurs" à partir des infos d'un insider concernant les vilains en partant du principe que le Superman serait assez jeune.

Donc on vous les cite juste pour info, mais ce sont bien des rumeurs :


Rien de neuf, mais c'est intéressant de considérer non pas Superman et The Authority, mais contre The Authority.



Voyons la suite des événements, le film Superman: Legacy sortira en juillet 2025, donc nous aurons bien le temps d'éclaircir tout cela.


JA


67 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout
bottom of page