top of page

Superman, bientôt dans le domaine public ?

Il y a presqu'un an, notre chroniqueur invité NCK nous présentait le duo légendaire Jerry SIegel et Joe Shuster, créateurs de L'homme d'acier, Superman. Leur histoire, leur création et leurs démêlés avec la maison Detective Comics (DC), la lutte de leurs descendants pour les droits sur Superman et Superboy, etc.


En somme, il en était arrivé à la conclusion que les droits sur Superman, le personnage emblématique de l'univers DC, était encore un sujet de questionnement et de bataille juridique potentielle qui donnerait régulièrement des sueurs froides au studio Warner, notamment.



L'homme de Demain de Brian Stelfreeze à Alex Ross, Jim Lee et Jorge Jimenez


Dans le domaine public en 2034 ?

Ces derniers jours, différents articles comme celui de Variety (17 janvier 2024) ont fleuri sur la toile abordant la problématique d'une arrivée dans le domaine public des icones de la pop culture après celle de l'emblématique Mickey Mouse de 1928 de la maison Disney le 1er janvier 2024. Il s'agit de la souris dans sa version sifflotante du bateau à vapeur, la version Steamboat Willie.


Quelles seront les prochaines icones majeures à tomber ? Quand sera-t-il de même pour Superman et son univers, alors qu'il figure dans l'Action Comics #1 de 1938 ? L'échéance approche pour DC. Superman et Lois Lane tomberaient dans le domaine public en 2034, puis Batman en 2035, Joker en 2036 et Wonder Woman en 2037.


Comme le rappelle Steve Younis de Superman Homepage, en vertu de la législation américaine actuelle sur le droit d'auteur, les œuvres publiées avant 1978 tombent dans le domaine public 95 ans après leur première apparition. Superman, qui a fait son apparition en 1938, doit attendre 2034 avant de pouvoir "déployer ses ailes et voler librement".



Quels problèmes vraiment ?

Le Superman original de 1938 était tout de rouge vêtu, ne volait pas, mais sautait "super" haut et c'est de ce personnage dont on parlera immédiatement. Il sera désormais accessible à tous dans sa version d'origine, dans son concept originel et ceci pourra être détourné ou encore totalement réimaginé par des artistes ambitieux et/ou révolutionnaires.


De nombreux éléments ultérieurs, comme Lex Luthor, la kryptonite et le Daily Planet, entreront progressivement dans le domaine public au cours des prochaines années, en théorie, car ce n'est pas si simple. Les développements et itérations ultérieurs restent protégés par le droit d'auteur et différents procès (ex : DC Comics vs Kryptonite Corp) montrent que la moindre adaptation ou changement sera particulièrement protégé par DC.


En effet, toutes les caractéristiques qui ont changé au fil du temps sont devenues des parties constitutives de la marque Superman : le S de Superman évoluant de la version du Studio Fleischer (1941) au S moderne, le bouclier en S, les noms des personnages spécifiques, etc.



Une stratégie côté DC et Warner ?

Cela a intrigué bien des internautes qui ont interrogé James Gunn :



Internaute : Hey James, il y a eu un article sur Superman qui est devenu un domaine public, dans l'article il est dit que vous introduisez des membres de l'autorité dans l'héritage de Superman à cause de cela, est-ce vrai ? James Gunn : Non, aucune décision scénaristique n'a été basée sur le fait que des personnages soient tombés dans le domaine public.

Dans ce cas, l'insertion de The Authority dans l'univers Superman a intrigué et la référence de l'internaute à l'article de Variety est claire :

DC s'y prépare depuis des années. Lors d'un événement de presse en 2023, le co-CEO James Gunn a indiqué que le prochain film sur Superman introduirait des personnages de "The Authority", une série de bandes dessinées lancée en 1999, en partie parce que les droits d'auteur de Superman sont sur le point d'expirer.

Le journaliste rappelait "l'événement presse" de janvier, correspondant à la présentation du plan de 10 ans de DC par le nouveau CEO de DC Studios James Gunn, Gods and Monsters. En outre, cela associe cette annonce très étrange sur le moment, a priori anodine, presque vue comme une facétie de notre trublion, à ce que pourrait entrer dans une véritable stratégie autour des droits sur Superman.


Le média évoque la stratégie du conseiller Jay Kogan en 2001 d'une actualisation de Superman par une mise à jour progressive et régulière des caractéristiques littéraires et visuelles du personnage au fil du temps. La norme dans la tête du public est alors l'image actuelle. Le personnage entrant dans le domaine public a des caractéristiques décalées vis-à-vis de la marque présente que DC et Warner a conçu et transformé au fil des années.


Par exemple, pour Steve Younis, "le concept du multivers [pourrait] offrir un bac à sable parfait pour de telles entreprises, permettant d'explorer des versions alternatives de Superman tout en renforçant la distinction entre les histoires autorisées et les créations indépendantes. Cette stratégie pourrait non seulement protéger leur propriété intellectuelle, mais aussi offrir aux fans une nouvelle perspective sur leur héros bien-aimé". C'est une approche possible parmi d'autres. De façon générale, la stratégie consisterait à publier des histoires originales protégées par des droits d'auteur et mettant en scène des personnages et des éléments qui s'approchent du domaine public.


Même si la réponse de James Gunn nie toute "préméditation", il est difficile de croire que DC laisserait Superman quitter le giron sans avoir de quoi répondre. L'approche de James Gunn est "universelle" avec l'introduction de personnages tels l'Ingénieur de The Authority, les Terrifics, la Justice League Internationale ou encore les nouvelles moutures de Lois Lane et Jimmy Olsen, au sein d'un trio du Daily Planet renouvelé, la connexion possible à Supergirl, etc. On peut aisément penser à la création de multiples ramifications et connexions au sein d'un nouvel univers. James Gunn souhaite sans doute redessiner les contours et les détails de chaque personnage, de chaque lieu et presque de chaque concept du lore de Superman afin de donner un nouveau souffle.


Donc oui, Superman sera bientôt dans le domaine public, mais pour DC Comics comme DC Studios, cela surviendra au moment d'une redéfinition du canon Superman, dans les séries, les comics et les films à venir, qui sera une chasse bien gardée.


JA

74 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page