top of page

News Superman : L'ingénieur est aux affaires et les Kent dans les rumeurs !

Dernière mise à jour : 14 mai

Le tourbillon des news se poursuit et dernièrement on a pu voir des clichés sur le tournage de l'Ingénieur/Angela Spica incarné par María Gabriela De Faría et entendre quelques rumeurs concernant les parents de Clark Kent, Ma et Pa Kent !


Captain Morpheus, accompagné de notre chroniqueur NCK, lançait donc un live spécial Friday Legacy Show le 15 mars 2024 pour aborder les dernières actualités autour de L'homme d'acier tout en poursuivant dans le pédagogique avec un peu d'histoire concernant les parents Kent, Ma et Pa !


Cela fait suite à notre émission spéciale du 10 mars 2024, présentant un retour sur les bancs de l'école de Krypton pour aborder le costume de Superman à travers les âges, il semblait fondamental d'aborder ces personnages-clés de l'histoire de Superman. Direction l'histoire et les souvenirs, en live !


NDLR : Il est à noter qu'au moment de cette émission, nous n'avions pas l'information des acteurs choisis pour incarner Pa Kent et Ma Kent. Cela tombera quelques semaines plus tard !


Si vous n'aviez pas vu cette émission et même si vous souhaitez la revoir, cet article est fait pour vous.

Allons-y !




L'annonce du jour : L'Ingénieur est aux affaires !

Tout d'abord, commençons par la news directe autour du film. Le média Just Jared a pris et diffusé les premières photographies de María Gabriela De Faría sur le tournage du film Superman le vendredi 15 mars dernier à Atlanta (Géorgie).


On y voit l'actrice vénézuélienne une fois tout sourire avant le tournage de sa scène et une fois concentrée en pleine action. Elle figure en costume de cuir noir, avec les cheveux tressés et attachée à un harnais pour jouer son rôle d'Angela Spica l'Ingénieur.


(c) Just Jared



La photographie montre un costume strié mat avec des "points blancs". Ce n'est le costume "screen like", c'est-à-dire tel qu'on le verra au cinéma. Cela doit représenter l'Ingénieur des comics, donc ce sera tout en CGI. Les "points blancs" sont sans doute des captures pour la motion capture. Les stries ou tracés visibles sur le costumes doivent permettre la détection des mouvements.


Le costume devra être comme vivant sur la totalité du corps. Le visage est une partie qu'il faudra traiter aussi. La coupe de cheveux est "accurate", c'est-à-dire en phase avec les comics, comme le visage, le regard, etc.


Svalbard

La rumeur du jour : on cherche les parents Ma et Pa Kent !!

Un casting imminent ?

Après le Perry White black en la personne de Wendell Pierce tant attendu, nous attendions avec impatience des nouvelles concernant les parents de notre super-héros Clark Kent/Kal-El/Superman.

Qui seront Ma et Pa Kent ?




Des rumeurs circulent et évoquent même des tests d'écran (screen test), dépassant les simples auditions.

On parle pour incarner Martha Kent de Laila Robins, actrice américaine de 65 ans que l'on a beaucoup vu ces dernières années à la télévision (Walking Dead, The Boys, Blacklist, etc.). On évoque aussi pour jouer Jonathan Kent l'acteur américain de 63 ans, Linden Ashby, que l'on a vu dans les séries TV comme Les feux de l'amour, Teen Wolf, Melrose Place, mais aussi Wyatt Earp (1994) et Mortal Kombat (1995) en Johnny Cage (je suis sûr que vous l'aviez !! ;) ).



Action Comics #977


Les deux acteurs sont très expérimentés et seraient des parents tout à fait crédibles pour ces rôles.

À ce propos, les rumeurs évoquent qu'ils seraient en pourparlers, mais que cela aboutisse ou non, on peut affirmer que la production est sur le coup pour les rôles de Martha et Jonathan Kent !



Ma et Pa Kent, comme un pilier de l'outsider Superman

Dans l'histoire de Superman, on trouve plusieurs versions avec ses parents vivants ou non (Jonathan comme les parents kryptoniens, avant Martha). La série animée de Bruce Timm (Superman: The Adventures of Superman, 1996) comme dans les series live action Lois et Clark : les novuelles aventures de Superman et Smallville, les parents Kent sont vivants. Ces versions permettent une identification et montrent l'attachement profond de Clark à eux.


Pour bon nombre de super-héros, on trouve une motivation fondamentale qui amène ou oriente le héros vers le chemin qu'il va emprunter, plus ou moins dans la douleur. Si on se fonde sur la psychologie des héros, un traumatisme originel créé le terrain propice à ce qu'il va devenir. On observe ce schéma récurrent pour Batman avec l'assassinat des parents Wayne, pour Spider-Man avec la mort de son oncle Ben, pour Flash avec celle de sa mère, et ainsi de suite.


La mort du père de Superman est malgré tout un élément déclencheur sans être un élément bloquant. Toutefois, c'est plus complexe pour Superman. La vie de Jonathan Kent reste aussi un élément de formation fondamentale aussi, une élément de constance et d'équilibre, car la constance permet la transmission de valeurs essentielles. Il n'y a pas ici de dissociation de personnalité ni un dédoublement d'identité, du fait du trauma. Bruce Wayne crée Batman, comme Batman crée aussi Bruce Wayne. L'humain Wayne permet de créer un figure Batman qui serait capable de sauver ses parents. Dans le cas de Superman, on est face à un personnage avec des pouvoirs dès son arrivée sur Terre et doté d'une éducation qui le formate. Les versions avec les parents vivants, que l'on a beaucoup dans les version modernes, font de Superman un outsider parmi la communauté super-héroïque. Il a un équilibre structurant qui donne des repères et permet l'équilibre. C'est ainsi une exception parmi les héros, si on y regarde bien.



L'historique du couple : Mini Represent the S

Captain Morpheus a fait une présentation de l'historique du couple Kent dans le temps... pas si linéaire.


Au Golden Age

Durant le Golden Age, au tout début de l'histoire de Superman en 1938 ( avec l'Action Comics #1), les parents Kent ne sont pas cités. Une fois que la fusée contenant l'enfant a été envoyée dans l'espace vers la Terre par un scientifique et que "le véhicule a atterri sur terre, un automobiliste a découvert le bébé endormi à l'intérieur et l'a confié à un orphelinat". Le jeune Superman y est d'abord éduqué par un docteur qui l'aide à gérer ses pouvoirs, puis il évolue.


Dans Superman #1 en 1939, il y a une évolution dans l'histoire puisqu'après l'atterrissage, c'est le vieux couple des Kent qui trouve l'enfant et l'amène à l'orphelinat. Ils reviennent un peu plus tard, car avaient gardé à l'esprit le jeune enfant pour l'adopter et lui donner les bases morales de son éducation et de son rôle plus tard pour l'humanité.


Superman #1 : La découverte du jeune Superman


Dans le Superman #53 de juillet-août 1948, les "origines de Superman" sont approfondies.

Le jeune enfant découvert est bien amené par les Kent à l'orphelinat, mais ces derniers souhaitent l'adopter sur le champ. C'est seulement après que les médecins et encadrants se retrouvent totalement dépassés par les pouvoirs de l'enfant que l'adoption leur est proposée comme pour s'en débarrasser.


Lorsqu'ils récupèrent le jeune enfant alors sans nom, ils décident alors de l'appeler Clark qui était son nom de jeune fille. Ma Kent décède sans qu'on sache trop comment, mais quand approcha sa propre mort, Jonathan explique à son fils Clark que le monde comprend des mauvaises personnes et lui donne les valeurs à suivre, son code moral à travers ses dernières paroles. Il lui indique qu'il est un "super-man", qu'il doit intervenir sans qu'on sache qu'il est un "superman". Il se fera alors appelé Superman, mais sans que Lois en soit la cause.


Superman #53 (1948) : les origines de Superman


Au Silver Age

Dans la version du Silver Age, Curt Swan et Otto Binder écrivent des histoires pour le jeune Superman en tant que Superboy. Il grandit auprès de ses parents à Smallville, mais ils ne le verront jamais en Superman.


Les prémisses sont présentes de ce que vont devenir le couple Kent, Jonathan et Martha (Marthe). Son nom d'ailleurs aura beaucoup évolué de Marie, à Molly, à Marthe, à Martha. Dans le Superman #161 (1963), on aborde les Derniers jours de Ma et Pa Kent, avec leurs prénoms actuels. Ils sont tués par une maladie mystérieuse similaire à la peste. Lorsque la fin approche, il y a de nouveau une scène avec son père Jonathan qui lui transmet ses dernières volontés d'utiliser ses pouvoirs pour faire le bien et faire respecter la "loi et l'ordre".


Superman #161 (1963) : la mort de Jonathan Kent


Dans le Modern Age

Avant de basculer dans le Modern Age, les parents Kent décèdent alors que Clark est encore jeune.

À partir du reboot de John Byrne (1986), ils vont être plus âgés et surtout participer à la création du personnage de Superman jusqu'au costume.



Man of Steel (1986) et le costume


On peut comme NCK considérer que Clark, recueilli par ses parents, veuille naturellement se positionner par rapport au reste de l'humanité. Il a le sentiment d'être redevable de la vie qu'il a eu : vis-à-vis de ses parents biologiques qui l'ont envoyé là et lui ont permis de survivre, vis-à-vis de Smallville, vis-à-vis de la Terre, etc.., mais on ne doit surtout pas oublier qu'à côté de tout cela il se sent humain.


Les origines extraterrestres sont bien sûr importantes et intéressantes, car cela expliquera pourquoi il a des pouvoirs, "comment" il devient un héros, mais pas "pourquoi" il le devient. L'aspect humain est essentiel et établit une connexion entre le personnage et ses lecteurs. On peut alors s'y associer, ressentir cette part humaine fondamentale.


Ce biais à la Dean Cain de Lois et Clark est révélateur et permet de mieux comprendre la véritable complexité du personnage de Superman. La participation des parents à l'élaboration du costume est ainsi une consécration logique, la finalité d'un parcours initiatique qui l'amène à devenir Superman.


Avec la version de John Byrne, outre la baisse de la batterie de pouvoirs, on porte les origines du S de Superman vers le symbole natif américain, amérindien, lié à la guérison et à l'aide aux autres. On est toujours sur les principes de la vérité, de la justice et de l"American way" (le mode de vie américain) comme aux origines de L'homme d'acier.



Action Comcs #870 : mort de Jonathan Kent


Dans Action Comics #870, Geoff Johns et Gary Frank inspirés par le Superman de Christophe Reeve et de Brandon Routh, ont fait écho au film Superman de Richard Donner avec une mort de Jonathan Kent lors d'une crise cardiaque. La mort de Pa Kent en est presque devenue canon à partir de ce moment-là. Dans la version de Byrne, Jonathan meurt d'une crise cardiaque après la mort de Superman pour parler plus tard à son fils. On retrouve la crise cardiaque dans Smallville également et il dialoguera aussi avec Clark durant certains épisodes, tel un guide ou une boussole lors de crises.


Dans la série Lois et Clark : Les nouvelles aventures de Superman, Pa Kent ne meurt pas et les parents viennent même aider Clark à emménager à Metropolis, et le soutiendront à l'occasion tout du long de la série.



Action Comics #17 (2013) : le mort de Ma et Pa Kent


Dans le New 52, les parents Kent sont tués dans un accident de voiture, mais cet univers créé par le Dr Manhattan sera modifié lors du Rebirth (Doomsday Clock, 2017). Clark souhaitera le retour de ses parents et par conséquent, dans la version actuelle, les parents Kent connaissent leur petit-fils Jonathan. Superboy sera aussi élevé par ses grands-parents, etc.





On note des allers-retours entre les versions comics avec des parents plus jeunes ou non, etc. (All Star Superman, Superman Birthright, etc.). À l'exception de la version du New 52 et de la version de Curt Swan et Otto Binder du Silver Age, Jonathan Kent meurt et laisse Martha seule. Dans la série Superman et Lois, Martha Kent meurt en cours de la série.


Quelle version aura-t-on dans le film de James Gunn à venir ?

  1. Soit la mort de Jonathan est un élément déclencheur dans l'adolescence de Clark qui a quand même bénéficié de son éducation pour devenir Superman.

  2. Soit La mort survient quand Superman est adulte et ce père l'accompagne dans ses premiers exploits.

  3. Ou alors bien autre chose ?


Nous verrons un Superman vulnérable, émotionnel, dans le questionnement. Il serait donc tout à fait logique de voir notre héros entouré par ses parents. On ne peut plus aujourd'hui (bien après le Golden Age et le Silver Age) occulter la partie volontaire impulsée par Jonathan Kent. Les constructions de gars du Kansas (le "country boy") sont multiples. Le "galoot" de James Gunn fait référence à cela. En même temps, on note des versions de voyages internationaux, toutefois ceux-ci ne le définissent pas. Ils ne font que "compléter" la figure du héros à venir. Les fondamentaux sont déjà posés.


Kal-El est le fils de Jor-El qui le place dans le vaisseau, mais une fois arrivé sur Terre, il est devenu Clark. Superman est Clark qui utilise les pouvoirs de Kal-El. Bien qu'alien, les valeurs de la famille, du partage, de l'entraide permettent à Clark d'être tellement humain.


La Kara Zor-El que l'on verra dans le film Supergirl: Woman of Tomorrow est un personnage tout à fait différent. Ce film suivant accentuera le contraste entre les origines kryptoniennes de Superman pour mettre en valeur l'éducation humaine de Clark. La kryptonienne decouvrira un Kal-El qui a grandi, sans connaissance forte de Krypton, alors qu'elle aura vécu sur Argo(-City) et aura peu d'intérêt initial pour les humains. On en a eu un exemple avec la série Smallville : un contraste entre le Clark/Tom Welling et la Kara Kent (Kara-El)/Laura Vandervoort.


Nous verrons bien la proposition du réalisateur Gunn pour tous ces personnages...



Autres rumeurs


Rumeurs de casting et scénario

Allégations non vérifiées Superman: Legacy Laila Robins et Linden Ashby sont en pourparlers pour jouer Ma et Pa Kent. [D'après une autre personne] "J'ai une source qui est amie avec l'équipe de production du film Superman. Et quelques détails : Clark dans ce film est extrêmement vulnérable et humain, on a vraiment envie de lui faire un gros câlin, il lutte intérieurement avec sa place dans le monde en tant que héros et se demande s'il est fait pour ce rôle de super-héros, les autres super-héros de la communauté sont vraiment fascinants dans l'idéologie de ce qui fait un héros ou quelles sont les limites de ce que devrait être un héros ? Le costume de Mr. Terrific est probablement le plus beau et l'ingénieur est tellement cool dans ce film, c'est tout ce que j'ai à dire pour l'instant !

Le scénario insisterait comme on le sait déjà sur les tribulations internes qu'aurait Clark/Superman, tout comme sur son côté humain et sa vulnérabilité. Bien moins sur le côté alien.


Autre élément : le costume de Mister Terrific doré. Cela fait référence au costume que peut porter le scientifique quand il est dans son laboratoire.


Les castings avancent, c'est une affaire à suivre... sur Planet Superman !



JA




Pour rappel, voici la vidéo du Friday Legacy Show du 15 mars 2024 :




Comentários


bottom of page