top of page

Cavill je t’aime, moi non plus ?

Le 30 janvier dernier, James Gunn et Peter Safran révélaient à un parterre de journalistes les contours de leur plan de 10 ans pour le DCU, mais une question revenait encore "Pourquoi Henry Cavill n'est plus Superman si d'autres acteurs de l'univers précédent sont conservés ?".


Superman Cavill annulé !

Mais alors que s'est-il réellement passé pour qu'Henry Cavill ne soit pas conservé dans le rôle de Superman, qui soyons honnêtes, lui seyait si bien ?

Pour bien comprendre comment nous en sommes arrivés là, il nous faut tout d'abord contextualiser certains événements du passé.



Le contexte initial

Retour en 2019 lors de la sortie de Shazam! (1er du nom).

À l’écriture, Darren Lemke a toujours inclus une apparition de Man of Steel, tout comme pour Henry Gayden chargé de la réécriture du scénario. Mais alors pourquoi, lors de la scène de fin du film, n'avons nous pas vu voir le visage de celui incarnant Superman ?


Superman étêté dans Shazam!

Idem pour la scène de fin de la saison 1 de la série Peacemaker où l'on identifie facilement le personnage de Superman, mais uniquement à travers sa silhouette sans pouvoir distinguer celui qui a enfilé le costume. Alors que James Gunn avait demandé à Walter Hamada l’autorisation de faire apparaître la Justice League, il n'a reçu au final qu'une fin de non-recevoir.


Peacemaker et la Justice League

En réalité, tout n’était qu’une question de pouvoir.


Le retour de Cavill ?

Henry Cavill via son agente de l’époque, Danny Garcia (ex-compagne de Dwayne Johnson, mais toujours associés en affaires très fructueuses), cherchait à obtenir plus de contrôle sur le volet créatif de son personnage en prévision du prochain film lui étant dédié, Man of Steel 2 (le titre officiel n’a jamais été communiqué).


L’aspect financier était forcément aussi dans la balance.

Henry Cavill commençait à avoir une petite notoriété qui portait ses fruits : au même moment, il décrochait le rôle de Geralt de Riv pour la série The Witcher de Netflix et, un an auparavant, il avait joué dans la franchise à succès Mission Impossible pour l’épisode Fallout. Puis, plus tard, il rencontrait le succès avec les films Enola Holmes.


Quoi de plus normal que de tenter de renégocier son contrat à la hausse se dirait-on ?

Mais cela n’avait pas la même résonance du côté de la direction de Warner Bros. et plus précisément à l’oreille de celui qui avait été nommé en janvier 2018 au poste de président de la production cinématographique des films estampillés DC, Walter Hamada.


Un bras de fer s’engage entre les 2 parties et si vous avez suivi les films du DCEU (autrement appelé Snyderverse pour les plus hardcores) vous constatez que vous n’avez plus vu Henry Cavill en costume de Superman depuis 2017 et le fiasco de Justice League réalisé par Josh Whedon.


Je vous vois déjà prononcer « Et le Zack Snyder's Justice League sorti en 2021 alors ? ».

Il faut considérer ce film comme un film sorti avec 2 réalisations opposées et dont son casting reste identique, rien de plus. Donc, juste un seul et même film réalisé... deux fois.



Black Adam prémisse du conflit

Lors de la Comic Con de San Diego en juillet 2022, Dwayne Johnson venu faire sa promotion de Black Adam s’était retrouvé à faire face à la même question qui revenait tout le temps, des fans comme des journalistes de ComicBook : "Avez-vous parlé Henry et vous d'une potentielle confrontation de vos personnages, Black Adam et Superman ?".

L'acteur avait répondu :

Je dirai ceci. Je dirai qu'Henry est un copain et qu'il est un Superman phénoménal", a déclaré l'acteur. "C'est un Superman phénoménal et Henry Cavill est le Superman de notre génération par rapport aux autres Superman du passé. Chaque fois que je le vois, on boit de la tequila et je dis 'Ce type est Superman.' Mon partenaire commercial de longue date, Dany Garcia, est un défenseur passionné d'Henry Cavill et de sa carrière depuis très, très, très longtemps.

Dwayne Johnson au Comic Con de San Diego pour Black Adam

Il n’aura fallu que cette petite étincelle pour que la planète DC soit dans une ébullition rarement vue par le passé.

Car à ce moment-là, rien, mais vraiment rien, ne nous garantissait le retour de Henry Cavill.

Surtout que beaucoup de rumeurs annonçaient qu’il serait présent lors de cet événement alors qu’il était impossible qu'il le soit : physiquement, il avait développé le covid19 pile à cette période, et contractuellement, il était en tournage pour la 3e saison de The Witcher entre mars et septembre 2022, un peu partout en Europe et en Afrique du Nord.

Ce fut une grosse douche froide pour les fans du Snyderverse qui voyaient dans l'apparition possible de Cavill la reprise de leur univers préféré.


Mi-septembre, Dwayne Johnson remettait cela lors d’une interview au média Total Film en indiquant que son personnage croiserait forcément le fer avec celui de Superman sans donner le nom de l’interprète qu'il savait :

Alors, assurons-nous de respecter la tradition et la mythologie, mais ne nous laissons pas menotter créativement. Nous pouvons tout faire si nous gardons le public en premier. Donc pour moi, il y a une bataille qui va avoir lieu un jour, entre Black Adam et Superman. Je ne sais pas qui sera ce Superman, et je ne sais pas qui va le jouer. C'est OK. Je n'ai pas besoin de savoir maintenant. Mais je suis sûr de le savoir [rires]. Et c'est basé sur ce que veulent les fans. Nous avons travaillé à rebours à partir de là.

La poudrière DC venait d’éclater sur tous les réseaux sociaux, car tout le monde venait de comprendre de qui il parlait, encore une fois sans le nommer.

Mais tout le monde se demandait pourquoi Warner ne capitalisait pas sur ce potentiel comeback pour l’acteur britannique afin de vendre encore mieux son prochain film, Black Adam, qui sortait le mois suivant…


Walter Hamada

Il faut rappeler que Walter Hamada était toujours le président des productions DC, mais sans tout le pouvoir qu’il avait avant la fusion entre les entités Warner Bros. et Discovery. À la tête de l'entreprise, David Zaslav choisissait Michael De Luca et Pamela Abdy pour le seconder et gérer en partie les joyaux DC. Cependant, Hamada avait travaillé depuis toutes ces années sur la production de Black Adam qui allait enfin avoir son lever de rideau et cela avait une certaine importance pour Dwayne Johnson.


De plus, le dirigeant avait de son côté gardé la ferme intention de ne plus faire revenir Cavill et de tourner définitivement la page DC créée par Zack Snyder, si bien incarnée par Henry Cavill et son Supes.

L’un des plans de relance de DC du dirigeant était d'ailleurs de présenter un Superman noir avec une histoire sur plusieurs décennies écrite par le scénariste Ta-Nehisi Coates (ce plan n’est toujours pas abandonné à l’heure où vous lisez ces lignes).



Le retour de Cavill en Superman

Peu avant la sortie de Black Adam, une vidéo leak montre la scène post-crédit où l'on voit Henry Cavill dans son costume de Superman apparaître face à Black Adam, la Fandom DC est totalement en feu et suite à cela Dwayne Johnson prendra encore la parole pour dire :

Que Superman revienne ne profite pas seulement à Black Adam, mais à l'ensemble du DC Universe. Mais avant tout, c'est ce que veulent les fans. C'est le pilier qu'il faut. Alors oui ça a nécessité des coups de fil, des rendez-vous... pendant des années ! Il a fallu six ans pour y parvenir. Je le répète, pendant six ans on a défendu Superman et ils ne cessaient de dire non. Aujourd'hui, les patrons de DC et Warner ont changé et on entre dans une nouvelle ère du DC Universe.


Comme évoqué précédemment, Dwayne Johnson fait un rappel de la situation sur le changement de direction, car entre temps on a appris que Walter Hamada quitterait ses fonctions après la sortie en salles de Black Adam, ce qu’il fera dès le 19 octobre. Il en sera alors fini de l’ère des Sarnoff, Emmerich et Hamada si décriés par les fans de DC.


En sachant que la hiérarchie des pouvoirs avaient changé chez Warner, Dwayne Johnson et surtout Danny Garcia (l’agente de Dwayne et Henry) ont contourné le problème Hamada qui s’opposait au caméo de Cavill dans Black Adam en allant proposer l’idée au-dessus, aux fraîchement débarqués Michael De Luca et Pam Abdy, qui ont approuvé de suite.

The Rock ne s’est pas fait prier pour médiatiser cette victoire que dans une vidéo sur Instagram avec le départ acté d’Hamada. Et, forcément, les langues pouvaient se délier.


C’est donc naturellement que le lundi 24 octobre, après avoir laissé le premier week-end de sortie de Black Adam et donc la scène post-générique assez vue et commentée, qu’Henry Cavill au travers d’un partenariat avec Instagram (une chose assez rare pour être soulignée et qui dénote l’importance de la déclaration à venir) a décidé de prendre la parole pour le plus grand plaisir des fans du monde entier et annoncer son retour en tant que Superman en déclarant : « I am back »


Retour de Cavill en Superman

Tout le monde pensait à ce moment-là que plus rien ne pouvait faire obstacle au plan d’un Man of Steel 2, d’un retour probable de Zack Snyder pour le réaliser…



Gunn et Safran prennent la tête de DC Studios

C'est une victoire de très courte durée, car personne n’avait vu venir l’annonce qui allait être relayée par The Hollywood Reporter le 25 octobre. Et cette annonce allait avoir un impact considérable sur l’univers de DC, d’Henry Cavill, de Dwayne Johnson, des fans de DC et du Snyderverse


Les DC Studios sont créés avec à leur tête Peter Safran et un certain James Gunn, tout deux en tant que co-PDG. David Zaslav leur confiait la mission de reconstruire l’univers DC au niveau cinématographique et plus encore.



Superman Cavill n'est plus

C’est alors que le 15 décembre le sol va s’ouvrir littéralement sous les pieds de tous les fans de DC qui festoyaient encore du retour de Henry Cavill depuis près d’un mois et demi.


Henry Cavill allait une nouvelle fois prendre la parole en écrivant une simple note postée sur son compte Instagram. Il annonce alors au monde qu’après une réunion qu’il vient d’avoir avec Peter Safran et James Gunn, les co-CEO lui avaient annoncé qu’ils ne souhaitaient pas le conserver dans le rôle de Superman alors que, comme il le dit, c’est le studio et les exécutifs de Warner Bros. qui lui avaient demandé d’annoncer son retour.


Cavill annonce son retrait

C’est l’incompréhension totale chez les fans qui, forcément sur les réseaux sociaux et en particulier sur Twitter, vont faire connaître leur colère à James Gunn, très communiquant sur la plateforme d’Elon Musk.


Cavill avait eu pour consigne de ne pas communiquer sur son départ afin de laisser les nouveaux exécutifs travailler calmement, l’aigreur accumulée toutes ces années a dû faire qu’il s’en est senti incapable et on peut le comprendre.

Du coup, James Gunn a dû à son tour parler et répondre à quelques tweetos en confirmant qu’un film Superman était en préparation, qu’il écrit toujours actuellement, et qu’Henry ne serait pas l’acteur qui l’incarnera.


Mais depuis cette réunion du 14 décembre entre les 2 parties, les fans se demandent toujours pourquoi Henry Cavill n’a pas été confirmé dans son rôle. Certains vont même jusqu’à penser que James Gunn aurait un problème avec l’acteur.



Pourquoi alors ?

Il va falloir encore près d’un mois et demi, et la révélation au bout du suspens du tant attendu plan de 10 ans pour le DCU pour avoir une réponse. Lors du jeu des questions et réponses auxquelles se sont prêtés par obligation Peter Safran et James Gunn, un journaliste leur posera la question du pourquoi ils n’ont pas conservé Henry Cavill. Gunn y répondra sans détour :

Il est important de dire qu'Henry Cavill n'a pas été viré. Henry n'a tout simplement pas été embauché pour être Superman dans Superman [:Legacy]. Il n'y a jamais eu d'accord pour un autre film. J’apprécie Henry, je pense que c'est un gars formidable. Je pense qu'il s’est fait avoir par beaucoup de gens autour de lui, y compris l'ancien régime de cette entreprise. Mais ce Superman n'est pas Henry, pour un certain nombre de raisons.

(NB : Le Superman de Gunn est une version plus jeune que celle de Snyder)


Présentation du plan  par Gunn et Safran

Et c’est au travers de cette dernière déclaration de James Gunn qu’il faut faire un effort de compréhension du sous-texte.


Quand il parle des gens autour de lui et qu’on fait le lien avec le fait que Henry Cavill se soit séparé dernièrement de son agente de longue date, Danny Garcia, est-ce que James Gunn ne viserait pas le clan de The Rock ?

Si on pousse plus loin, Variety parlait déjà d’un désaccord assez profond entre Warner Bros. et Dwayne Johnson réclamant que le DCU mette en avant Black Adam pour en faire la tête de gondole avec Superman alors que Gunn voulait de son côté donner plus d’ampleur au personnage d’Amanda Waller dans l’intrigue. Tout en sachant que Dwayne Johnson a pour habitude de se mettre à dos des acteurs avec qui James Gunn aiment travailler, Vin Diesel alias Groot et John Cena alias Peacemaker.

L'article parlait d’une tentative du clan de Dwayne Johnson de prendre la tête de DC, ce qu’il niera en disant qu’il ne cherchait qu’à aider à trouver la bonne direction pour le studio.


Mais en mettant bout à bout toutes ces pièces éparpillées, on reconstitue assez aisément un puzzle très désavantageux pour Henry Cavill et sa carrière en tant que Superman. En effet, on assimile bien que Gunn a préféré couper la branche The Rock sur laquelle était assis Cavill afin de ne plus avoir à gérer des personnalités aussi fortes et influentes. Les intentions non dissimulées pouvaient créer la discorde alors qu’on peut fort bien entendre que DC Studios a besoin d’accalmie et de stabilité, après toutes ces années de turbulences et de tentatives de prises de pouvoir, si on veut avoir des œuvres de qualité.

C'est donc un mal pour un bien, enfin on l'espère...


Que les fans d'Henry Cavill se rassurent, son planning est chargé pour les années à venir et ils le verront très prochainement en 2023 dans divers projets : Argyle de Matthew Vaughn qui sortira en 2023 sur AppleTV+ ; The Ministry Of Ungentlemanly Warfare de Guy Ritchie dont le tournage commencera fin février pour une sortie en 2024 et, comme il l’a annoncé le 16 décembre dernier, il travaille actuellement sur la franchise Warhammer 40K. Il sera producteur et acteur. Il en est fan depuis tout gamin, donc un rêve se réalise pour lui…


On a perdu notre "Man of Steel", mais Henry a retrouvé sa liberté créative et artistique et il faut savoir lui souhaiter le meilleur pour qu’il puisse encore nous régaler avec ses futures prestations.


Adieu SuperCavill et bon vent Henry !

Adieu Henry Cavill


Commentaires


bottom of page