top of page

La mort de Superman 30 ans après

En 1992, les fans de DC Comics et principalement ceux de Superman vivaient un événement exceptionnel dans l'histoire du comics, considéré comme un véritable traumatisme par certains avec La Mort de Superman (The Death of Superman).


30 ans plus tard, ce 8 novembre, sort une version spéciale anniversaire de cet ouvrage de légende, une publication emblématique.



Des versions spéciales

Dan Jurgens et l'équipe originale

DC Comics déroule le tapis rouge et réunit les équipes créatives originales de The Death of Superman, Dan Jurgens en tête, pour quatre histoires inédites dans The Death of Superman 30th Anniversary Special.



Scénaristes : Dan Jurgens, Jerry Ordway, Roger Stern et Louise Simonson

Crayons : Dan Jurgens, Tom Grummett, Butch Guice et Jon Bogdanove

Encreurs : Brett Breeding et Doug Hazlewood

Coloristes : Brad Anderson et Glenn Whitmore

Lettreurs : John Workman et Rob Leigh

Couverture : Dan Jurgens et Brett Breeding



Cet ouvrage spécial comprend 80 pages. Il est disponible à la vente dans les magasins de comics et en ligne depuis le 8 novembre.



Quatre nouvelles histoires

L'arc initial présente Doomsday parvenant à se libérer et détruisant tout sur son passage. Après avoir vaincu la Justice League, la créature croise le chemin de Superman. Plusieurs affrontements dévastateurs s’enchaînent, mais restent sans issue, puisque les deux possèdent une force égale.

L’homme d’acier parvient finalement à vaincre Doomsday en se sacrifiant. Sous les yeux choqués de milliers de lecteurs, le héros que l’on pensait invincible perd la vie.



L'arc global se déroule sur différents numéros entre la fin 1992 et la fin 1993 dans différentes séries (Superman: The Man of Steel, Superman, Action Comics, Justice League America et Adventures of Superman).


L'ouvrage Spécial comprend quatre nouvelles histoires qui "explorent l'impact durable de la mort de Clark sur sa famille et ses amis". Chacune des équipes créatives originales a eu la main afin de raconter une histoire qui montre comment certains des plus grands alliés de Superman ont réagi pendant et après son combat fatidique contre Doomsday :

  • The Life of Superman (La vie de Superman) par Dan Jurgens, Brett Breeding, Brad Anderson et John Workman introduit ces histoires inédites : Le jeune Jon Kent découvre à l'école que son père est mort des années plus tôt, ses parents ne lui ayant jamais parlé de ce jour fatidique. Au milieu de la gestion de cette nouvelle émotionnelle, Jon et Clark doivent faire équipe pour combattre un nouveau méchant lié à Doomsday appelé Doombreaker.

  • Standing Guard (Montant la garde, littéralement) de Roger Stern, Butch Guice, Glenn Whitmore et Rob Leigh présente la bataille épique entre Superman et Doomsday du point de vue des Gardiens.

  • Time (Temps) de Louise Simonson, Jon Bogdanove, Glenn Whitmore et Rob Leigh aborde l'histoire de la mort de Superman du point de vue de John Henry Irons (c'est sa première apparition avant qu'il ne devienne Steel).

  • Above and Beyond (Au-dessus et au-delà) de Jerry Ordway, Tom Grummett, Doug Hazlewood, Glenn Whitmore et Rob Leigh est une histoire puissante des parents Kent regardant leur fils combattre Doomsday en direct à la télévision et parcourant les albums photos de Clark avec le sentiment que leur fils l'emporte toujours.


Les autres numéros spéciaux

Justice League #75 paru en avril 2022 constituait une sorte de premier hommage à cet événement. Outre, la "version Spéciale 30e Anniversaire", différentes publications sont parues ou sont à paraitre pour célébrer l’œuvre.


DC Comics a publié depuis le 1er novembre 2022 Superman #75 Special Edition, reprenant l'histoire originale de l'affrontement de Superman contre Doomsday par Dan Jurgens et Brett Breeding.


Superman #75 Special Edition - Dan Jurgens


Une édition de luxe du nouveau recueil est également prévue le 20 décembre.


Death of Superman Deluxe Edition


Visuels spéciaux

Pour l'événement, certains des plus renommés artistes se sont mobilisés pour créer de nouveaux visuels (covers et pinups) : Dan Jurgens et Brett Breeding, Jamal Campbell, Lee Weeks, Walter Simonson, Gabriel Rodriguez, Jim Lee, Francesco Mattina, Ivan Reis et Danny Miki, Clay Mann, Fabio Moon, Bill Sienkiewicz, etc.


Cover de Dan Jurgens et Brett Breeding


En voici quelques-uns pour le plaisir des yeux (cliquer sur les miniatures pour les afficher en plus grand) :



Rappel : Pas un événement sans précédent !

The Death of Superman est une œuvre marquante par le fait de voir Superman mourir... mais ce n'est pas la première fois que cela arrivait.


Le dernier fils de Krypton avait déjà trouvé la mort dans Superman (Vol. 1) #149, publié en novembre 1961. L'histoire était imaginaire et plaçait notre héros dans une confrontation à Lex Luthor alors sorti de prison (pour avoir soigner le cancer). Après subterfuges et autres pièges, Luthor parviendra à vaincre le Man of Steel avec de la kryptonite verte.


Superman vol 1 #149

Superman (Vol. 2) #75, par contre, est une vraie histoire sortie en novembre 1992 pour clore l'arc de la mort de Superman. L’œuvre avait frappé les esprits par sa qualité exceptionnelle. Tout au long de l'arc, le lecteur était embarqué jusqu'à cette incroyable conclusion pour un personnage aussi emblématique.



Superman et l'espoir

Depuis le Comic Con de San Diego en juillet 2022, Dan Jurgens a été interviewé à de nombreuses reprises au sujet de l’œuvre et de cet anniversaire.


Durant la convention de New York (6-9 octobre), l’œuvre était célébrée déjà avec un panel spécifique et la rencontre de nombreux artistes ayant travaillé sur L'homme d'acier. Jurgens communiquait alors le plaisir de revisiter cette œuvre tout comme la possibilité d'approcher une superbe histoire de Superman pour les nouveaux lecteurs.


Pour ScreenRant, le 29 octobre, l'artiste expliquait que cette œuvre avait laissé une marque pour les héritiers dans la mesure où cette "histoire était LA mort de tous les temps dans les comics". Durant deux mois ont paru un certain nombre de numéros sans Superman (le numéro #76 montrera les funérailles de Superman, etc.). Allait-il disparaitre pour de bon ? Allait-il revenir ?


Non seulement cet événement a fait l'actualité nationale à l'époque, mais il a inspiré les chroniqueurs à réfléchir à un monde sans le grand espoir que représente Superman.

Qui est Superman ? Qu'est-ce qu'il représente pour nous ?


Aujourd'hui après 30 ans, revisiter cette œuvre alors que Superman revient au devant de l'affiche amène les journalistes à interroger Dan Jurgens comme l'a fait ComicBook Nation : "De quel genre de Superman le monde a-t-il besoin aujourd'hui ?


Pour Jurgens, Superman représente presque par nature des idéaux dont le monde a particulièrement besoin ces dernières années :

[...] Dès son introduction en 1938, Superman était clairement un champion du peuple. Ce champion de la justice qui combattait des choses de moindre importance, comme les marchands de sommeil, si on se réfère à ses premières apparitions. Mais je pense que Superman représente ces idéaux de vérité et de justice, des choses qui ne tombent jamais en disgrâce. Donc je ne sais pas si nous avons besoin d'un Superman changé, je pense que nous avons des moments où ces choses deviennent un peu plus pertinentes et un peu plus importantes qu'elles ne l'étaient peut-être il y a quelques années. Et je pense que Superman représente cela.

L'image de ringardise qu'on veut lui coller montre un décalage dans les mentalités qui doit pousser à se remettre en question :

L'une des questions que l'on m'a toujours posées au fil des ans était la suivante : "Superman est-il en train de perdre sa popularité ? Est-il trop le grand boy-scout bleu ? Ou ses idéaux sont-ils trop rétro et trop vieux ?" Et à cela, j'ai toujours répondu : " Si vous dites que quelqu'un qui fait ce qu'il faut est trop vieux, ou que quelqu'un qui représente la vérité et la justice est trop vieux, ce n'est pas un commentaire sur le personnage, c'est un commentaire sur nous ". Et donc je pense que ce que Superman est capable de faire est de fournir ce point de contact, où nous pouvons nous regarder à travers lui d'une certaine manière : et quand nous découvrons que nous avons peut-être ce plus grand besoin de Superman, je pense que c'est parce que nous sommes ceux qui ont trop dérivé. Pas Superman."

L'homme d'acier est intemporel et il est nécessaire d'avoir confiance en lui.

Les interviewers font également le lien avec le retour d'Henry Cavill dans le DCU et s'interroge sur le Superman qu'il va proposer par la suite.


L'avis de Jurgens sur le retour de Cavill dans le rôle de Superman est limpide :

Je pense que c'est stupéfiant. [...] Et par là, je veux dire : étonnamment bon !

Il précisera d'ailleurs sa pensée concernant sa compatibilité pour jouer dans les films :

Je pense qu'Henry Cavill fait vraiment ce grand Superman où il personnifie le personnage. En partie, les gens m'ont toujours demandé comment dessiner Superman, et ce que cela implique. L'une des choses dont je parle, c'est que Superman doit avoir un certain sens de la présence sur la page - s'il est dans une pièce avec la Justice League, il doit être une figure d'attention. Il doit avoir une sorte de noblesse, mais sans être terriblement présomptueux, comme s'il essayait de se donner des airs. Et je pense que Henry Cavill a saisi cela et est capable de le représenter à l'écran de manière naturelle, de sorte que vous ne savez même pas qu'il le fait, c'est juste là. Cela fonctionne à un niveau presque subliminal. Donc je pense que c'est fantastique, et j'ai certainement hâte de le voir beaucoup plus dans le costume.

Superman est un symbole d'espoir dans un monde difficile qui doit de nouveau avoir confiance en lui.

La conclusion du journaliste montre le point commun entre le discours de Jurgens et celui de Cavill :

"Hope, optimism and joy".



Le tout en vidéo :


JA

164 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comentários


bottom of page