top of page

Planet Superman au TGS 2022

Lorsqu'il s'agit de faire honneur à l'art Comics, la rédaction de Planet Superman ne peut être que sensible à l'initiative. Sur la lancée de la création de sa chaîne YouTube, Captain Morpheus a lancé l'aventure des Chroniques de Kaandôr. Joseph Ali, le Connard de Kandor, et June Anga l'accompagnaient à Toulouse pour l'un des plus grands salons de la pop culture et de la culture geek en France, le Toulouse Occitanie Game Show.

Reportage sur le terrain de ce séjour harassant pour vous raconter tout cela.

Et naturellement, ils comptaient aussi porter haut et fort la parole de L'homme d'acier face à la "dictature" médiatique des mangas. On aime aussi, mais... il n'y a qu'un seul super-héros, Superman !



Geekology Comics et Planet Superman au TGS


Les Chroniques de Kaandôr

Nos rédacteurs se rendaient donc dans la ville rose pour assister la team de Geekology Comics, la branche Comics et Bandes dessinées de CTOR Éditions, créée par Captain Morpheus.


Notre rédacteur en chef portait une double casquette et se déplaçait avec l'intention de montrer au grand public et aux professionnels de la bande dessinée son projet : les Chroniques de Kaandôr.



Un rêve d'enfant

La création de sa maison d'édition trouve sa source dans un coup de folie, mais surtout d'une volonté farouche : concrétiser un rêve d'enfant en publiant son propre comics avec ses propres personnages.


Enfant, Geekology DC est un fan de Superman sous l'impulsion de son défunt père. Comme il nous l'explique, il avait à cœur de promouvoir cette culture qui l'a bercé depuis son plus jeune âge et par extension de créer des œuvres respectant les codes et les formats d'antan, le comics.



L'histoire et les personnages

Spécialiste en symbologie, il propose une création originale en se fondant sur ses passions premières : un monde de super-héros mêlant science théorique, théologie et mythologie. Les héros héritent de l'ADN des dieux des civilisations anciennes (Égypte, Grèce, Scandinavie, Sumer, etc.) et se retrouvent au cœur d'une intrigue qui les amènera nécessairement à interagir.


Notre rédacteur est l'auteur des Chroniques de Kaandôr : L'ADN des dieux. Ce tome 1 en cours de préparation se présente comme une histoire riche, chargée d’énigmes et de mystères, avec un fort sous-texte mythologique.

Les Chroniques de Kaandôr : l'ADN des dieux

Pour réaliser cette œuvre, il s'est entouré d’artistes de talent. Le projet se fonde sur la synergie de professionnels du dessin d’inspirations diverses (BD Franco-belge, manga et comics) et de fans portés sur l’écriture. Tous passionnés par ces univers, ils se sont engagés dans cette aventure.


Les guests Jon Ali et David Actu DC sont des parties prenantes dès l'origine. On part d'une idée, posée un peu par hasard, jusqu'à un projet structuré qui trouve sa concrétisation dans ses premières planches. Chacun d'entre eux, comme Captain Morpheus, a son propre personnage dessiné et conté avec un background en phase avec sa sensibilité artistique :

  • Captain Morpheus possède l'ADN du dieu égyptien Thot, entre Hawkman et Superman évidemment ! Son physique a été réalisé avec l'accord du bodybuilder Roger Snipes.

  • Jon Ali est Lowell qui possède l'ADN de Fenrir, le loup gigantesque, fils du dieu Loki.

  • David Actu DC est Epsilon et détient l'ADN des divinités de l'Olympe (mythologie grecque, etc.).



Pour les autres, il faudra attendre la sortie.


À l'instar des comics US, chaque phase du run est dessinée par un artiste différent pour explorer un maximum de styles et proposer des ambiances différentes entre photo-réalisme, manga et comics. Les dessinateurs Ismail Chekkali, Maxime Germain et Nasser Zidi sont au service de l'écriture en proposant leur patte spécifique. Elle enrichit les scénarios et donne un ton singulier et riche.



Les influences sont claires pour l'auteur et ses scénaristes : les civilisations anciennes, les mythologies, la Justice League de Zack Snyder, etc.

La couleur est transcendée par le travail du coloriste/dessinateur Christian Favrelle.



Le projet est en cours de présentation sur la plateforme de financement participatif Ulule si vous souhaitez contribuer.



Le Toulouse Occitanie Game Show 2022

TGS 2022

L'accréditation presse sur le poitrail, nos rédacteurs étaient donc sur place la semaine dernière au Parc des Expositions et Centre de Conventions de Toulouse Métropole (le MEETT). Voici un petit retour sur le déroulement du Toulouse Occitanie Game Show (le TGS) du 26 au 27 novembre 2022 !



Le Vlog du Connard de Kandor

Comme il l'avait fait pour la sortie de Black Adam, Joseph Ali a réalisé un vlog de l'événément.

Cela permet ainsi d'aborder les coulisses et d'échanger avec les intervenants de Geekology Comics, porteurs du projet, comme avec vos serviteurs Joseph Ali et moi-même.



Le salon du TGS

En arrivant à sa 15e édition, le TGS est passé de 10000 à 70000 visiteurs. La pandémie étant passée par là, les organisateurs espéraient même un rebond suite au confinement et difficultés.

Ils ont eu 70400 personnes.


Amateurs du cosplay et du manga principalement, jeunes et moins jeunes, les fans se sont donnés rendez-vous pour se rencontrer et venir à la dédicace. Pour notre part, nous en avons pris plein les yeux.

Les autres univers de la pop culture tels Star Wars, Stargate, Harry Potter, House of the Dragon et Seigneurs des anneaux, Transformers, Mario, etc. étaient présents face aux One Piece, Saint Seiya, Dragon Ball ou Naruto et les différentes maisons d'éditions, les associations et les artistes en lien avec la culture asiatique.




Mais l'un des intérêts de ce salon était de prendre la température de l'intérêt pour le comics en France et notamment pour le dernier fils de Krypton.



Comics vs Manga vraiment ?

Le marché du manga

Notre stand se situait non loin du mastodonte One Piece. Manga le plus vendu en France et dans le monde (516,5 millions d'exemplaires, en août 2022), il est le porte-drapeau d'un marché qui continue sa progression.


La BD représente 23% du chiffre du livre en 2021 contre 12% en 2012. Selon le paneliste GfK, les français avaient acheté 53,1 millions de BD en 2020 (91 millions d'euros de chiffres d'affaire, + 6%). Depuis 2016, les ventes sont en hausse et la BD représente 1 livre sur 5 acheté en France (18% du marché en volume).


C'est le troisième segment du marché du livre après la littérature et les livres pour la jeunesse.

Les mangas représentent 42 % des ventes de bandes dessinées avec dans le top 10 les titres One Piece et Naruto.


Si la croissance du livre a ralenti (le confinement désormais derrière nous a joué un rôle paradoxalement positif) avec 143 millions d'exemplaires neufs vendus au premier semestre 2022 (pour 1,6 milliards d'euros de chiffre d'affaires, soit -5% par rapport au premier semestre 2021), le manga a tout de même continué à se développer :

  • On note une progression de +168% au premier semestre 2022 par rapport au premier semestre 2019 ; une progression de +15% par rapport au premier semestre 2021, année de record pour le neuvième art.

  • 23 millions d'exemplaires au premier semestre 2022, et sans doute plus de 30 millions comptabilisés après l'été (Japan Expo, Paris Manga & Sci-fi Show, etc. sont à venir...).

  • +8% d'augmentation du marché, dans le prolongement des années précédentes.



Et le marché du comics ?

Il s'agit du segment le plus confidentiel, un marché de niches aux ventes plus restreintes.

Il représentait 6% des ventes en 2020, mais a progressé de +6% en nombre d'exemplaires vendus.


D'après le Centre National du Livre (CNL), on notait 3,1 millions de comics vendus en 2020 contre 1,3 millions en 2010, soit 127.7 % de croissance. Les Walking Dead, Urban Comics et les opérations Panini ont particulièrement porté ce développement.

Au point qu'au premier trimestre 2022, le comics s'est développé de 3 % par rapport à 2019.


Le marché a une progression portée en grande partie par les super-héros (71% des ventes de comics) grâce au travail des deux éditeurs cités et par une édition indépendante originale qui doit être vigilante pour survivre. Toutefois, le marché du comics est bien en retrait (4%) par rapport au manga (55% du marché de la BD).



Superman au TGS

Notre équipe sur le terrain a donc eu pour volonté de promouvoir le comics made in France, tout en gardant à l’œil tout cosplayeur encapé bleu, rouge et jaune...


On ne vous cache pas qu'il n'y a pas eu légion d'hommes d'acier, la furia japonaise étant dans la place. Mais quelques personnes avaient le symbole de la famille El sur la poitrine.

On notera le cri du cœur d'une visiteuse pour Supes ! ;)


Pour Captain Morpheus, cela a été l'occasion de quelques rencontres avec des artistes de renom :

  • Pierre Minne, artiste de Le Patrouilleur et Wingskies chez l'indépendant Wanga Comics, notamment.

  • Mr Garcin, artiste spécialisé dans les collages, collaborant avec Marvel Comics, mais surtout revisitant les figures mythiques de la culture populaire avec un regard particulier.

  • Guile Sharp (SpiderGuile), artiste freelance dans la tradition du comics américain avec une spécialité pour le genre super-héros comme Spiderman.



Ce dernier a dessiné pour l'occasion un Superman de Kingdom Come, pour Planet Superman (colorisation de kibar.art) :





Superman a donc également fait partie de ce TGS particulier !


JA






75 vues0 commentaire

Comments


bottom of page