top of page

Warner Bros Discovery compte sur les franchises comme Superman...

Dernière mise à jour : 16 janv. 2023

Le jeudi 3 novembre, David Zaslav CEO de Warner Bros. Discovery (WBD) faisait face aux actionnaires de la multinationale et présentaient les résultats financiers du troisième trimestre (Q3) 2022.


Outre les chiffres, la stratégie est de redonner la première place aux franchises les plus fortes de Warner Bros. Discovery (WBD) comme Superman...


Warner Bros. Discovery - DC


Bilan économique : la recherche d'une nouvelle dynamique

Avec la fusion, l'un des objectifs clairs du CEO est de remettre l'entreprise sur les rails et naturellement de retrouver d'abord un équilibre et une rentabilité, tout en contribuant à accroître la reconnaissance et l'image par le public des différentes marques Warner.


David Zaslav avait indiqué vouloir remettre sur le devant de la scène la Trinité, mais aujourd'hui le propos est plus large, Warner Bros. Discovery dépassant le cadre de DC.


Le bilan peut sembler complexe et négatif : 9,8 milliards de revenus (-8% par rapport à l'année précédente) et en-deçà des 10,4 milliards espérés ; une perte nette de 2,3 milliards ; une action qui a perdu 21 cents ; un bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement (EBITDA) de 2,4 milliards ; un objectif de réduction des coûts qui passerait de 3 à 3,5 milliards. A la fin de ce trimestre, la dette brute est de 50,4 milliards avec une encaisse de 2,5 milliards.


Une fois qu'on a vu et essayé de comprendre cela, revenons à des éléments palpables.

L'entreprise est en pleine restructuration et le jeu des impôts, réductions et autres actions comptables vont jouer. Mais globalement, Wall Street considère que WBD n'a pas répondu aux attentes.



Des actions pour redresser la barre

Ceci dit, Warner WBD a intensifié ses efforts de restructuration.

Pour ce faire, des annulations et réorientations artistiques ont été réalisées. Pour David Zaslav, il est nécessaire de se débarrasser des contenus qui ne fonctionnent pas ou qui sont sur le point d'échouer. La démarche est de se concentrer et d'allouer des capitaux à ce qui fonctionne et/ou a du potentiel.


Ces mesures ont permis de remettre WBD dans une dynamique et d'obtenir de premiers résultats faisant du groupe le premier "portfolio" TV aux Etats-Unis :

  • Augmentation de 2,8 millions d’abonnés dans le monde et 500 000 aux États-Unis (pour un total de 94,9 millions, dont 53,5 millions d'abonnés aux US).

  • Les revenus du streaming et des abonnements ont généré à eux seuls 2,3 milliards de revenus, auxquels il faut ajouter les revenus publicitaires (qui ont plus que doublé chez HBO Max).


Malgré tout, les coûts globaux de streaming ont augmenté de +22% et donc la dette de même.


Ceci dit, WBD a affirmé être satisfait de tout ce qui avait été accompli en seulement 6 mois, tout en évaluant ce qui fonctionnait et ce qui ne fonctionnait pas.


Le président a déclaré qu'il était optimiste sur les contenus DC et HBO (et son nouveau service de streaming combiné à Discovery+) qui amélioreront les performances financières en 2023.


Une fois les succès annoncés (House of the Dragon, The Batman, Elvis et Black Adam), David Zaslav en a profité pour annoncer le début de tournage de Joker Folie à 2 (décembre 2022), pour officialiser le film The Batman 2 dont le travail a déjà débuté et aussi pour confirmer des films Warner (Dune 2e partie, etc.) ainsi que les 4 films du DCU prévus pour l’année 2023 :

  • Shazam! Fury of the Gods (17 mars 2023)

  • The Flash (23 juin 2023)

  • Blue Beetle (16 août 2023)

  • Aquaman and the Lost Kingdom (25 décembre 2023)

Nous sommes très enthousiastes à l'idée d'avoir un programme de films très étoffé l'année prochaine. Nous sommes de retour aux affaires avec un programme de longs métrages qui soutient véritablement une fenêtre distincte pour les salles de cinéma.

Pas d'annonce de suite à Man of Steel durant cet événement, mais des films qui restent en place.

Y verra-t-on L'homme d'acier progressivement avant son film solo ?



La stratégie à venir

Outre les annulations, une partie du contenu du vaste catalogue de WBD a été vendue et sera vendue à l'avenir à d'autres pour qu'ils l’exploitent. Certains seront uniquement exploités par des tiers afin d’optimiser etd d'augmenter les revenus de la distribution de ses contenus aux États-Unis et à l'international.


Ce qui attire surtout notre attention est la concentration de Warner Bros. Discovery sur les principales franchises qui n'ont pas été explorées autant qu'elles le devraient. Zaslav évoque en particulier la frustration de ne pas avoir de nouveau film Superman, un film Harry Potter ou un film The Lord Of The Rings depuis tant d'années !

We’re going to focus on franchises [...] We haven’t had a Superman movie in 13 years. We haven’t done a Harry Potter in 15 years. The DC movies and the Harry Potter movies provided a lot of the profits for Warner Bros. … over the past 25 years.
Nous allons nous concentrer sur les franchises [...] Nous n'avons pas eu de film Superman en 13 ans. Nous n'avons pas fait de Harry Potter en 15 ans. Les films DC et les films Harry Potter ont fourni une grande partie des bénéfices de Warner Bros. ... au cours des 25 dernières années.

Les différents médias ont souligné une incohérence de date du fait de la sortie de Man of Steel en 2013 ou encore celle de Superman Returns en 2006. Le parallèle a également fait avec la saga Harry Potter et celle des Animaux fantastiques. On peut ergoter à l'envie sur ce point (date de sortie, production, pré-production, etc. ?), mais l'idée à retenir est le fait que Warner (et DC) ne peut se permettre de laisser de côté aussi longtemps ses figures de proue, notamment Superman.

Par conséquent Warner Bros. Discovery continue à réajuster son organisation et ses choix pour promouvoir des contenus viables et en lien avec son identité à réaffirmer.


Wall Street n'a pas été satisfait des performances de Warner Bros. Discovery au 3e trimestre 2022, car l'action a tout de même chuté après ce Q3.


Malgré cela, une chose est certaine : David Zaslav souhaite garder le cap et le retour d'Henry Cavill en tant que Superman reste une pièce maîtresse dans la relance de Warner.



Sources : Deadline, CBR, Nadric TV+

61 vues0 commentaire

Commenti


bottom of page