top of page

Superman rejoint le monde des NFTs

Le 27 octobre dernier, DC annonçait que Superman #1 serait le premier comics de DC disponible à l'achat en tant que comics numérique à collectionner.

Bienvenue, Kal-El entre dans le monde des NFTs !


La collection Superman #1

Les NFTs c'est quoi ?

En quelques mots, les "Non-Fungible Token" ou NFT (Jeton non fongible en français, donc JNF) ) sont des "choses" qui ne peuvent pas "être remplacée par des choses de même nature, de même qualité et de même quantité (par exemple denrées, argent comptant)", autrement dit :

Fichier numérique non reproductible et infalsifiable représentant un actif unique, objet virtuel ou physique (œuvre d'art, tweet, morceau de musique, etc.), qui est répertorié dans une blockchain et auquel est associé un certificat digital d'authenticité et de propriété.

On entre dans le domaine de technologies complexes (et polémiques pour la cryptomonnaie) comme la cryptographie et le blockchain pour créer celui de l'art numérique. L'idée est de disposer d'une œuvre, tel un tableau de maître comme Picasso ou Van Gogh, unique, exceptionnelle et... évidemment numérique.


Ces "œuvres d’art" sont des images, des vidéos ou des illustrations 3D, enregistrés sous une propriété vérifiable.


L'approche des NFT s'est développée depuis quelques années avec un bulle spéculative en 2021 et s'étend désormais aux comics.

Le 25 octobre, DC annonçait son développement dans cette ère numérique avec sa DC Collectible Comics (DC3).



Superman et la DC Collectible Comics (DC3)

Dans son communiqué, DC explique sa démarche en franchissant une nouvelle étape dans son développement digital avec une plateforme de vente et d'achat de comics à collectionner, en partenariat avec Palm NFT Studios. Cela avait démarré avec des actifs numériques lors du DC Fandom de 2021.


Chaque semaine paraît 2 sorties "collections" de 5 pièces pouvant être achetées et vendues (sous conditions) sur un marché dédié, le NFT DC Universe. On y trouvera différentes couvertures et des éléments rares qui satisferont les collectionneurs de comics physiques.


Cet univers s'organise selon deux catégories :

  • Les comics Legacy qui regroupent tous les comics classiques épuisés pendant des années comme le Superman #1 ;

  • les comics Modern qui regroupent une sélection de parutions récentes de DC que la maison souhaite mettre en avant.


Superman #1 a été le premier DC Collectible Comic vendu sur la blockchain au prix de 9,99 $ le 27 octobre dernier. L’œuvre de Jerry Siegel et Joe Shuster est naturellement une pièce de choix, limitée à 3000 exemplaires "frappés" (minted). Elle s'étend ici de 1939 à 2011.

La rareté est liée au nombre restreint amplifié par un système de niveau au moment de l'achat : Common (commun), Uncommon (peu commun), Rare, Epic (épique) et Legendary (légendaire). La version commune peut paraître délavé et vieilli, tandis qu'un comics Legendary présente un aspect plus vierge.




Les prix sur la plateforme restent affolants : de 395 à 6000 $ pour le prix le plus bas d'un élément. Je vous laisse voir la fourchette haute...


En moderne, chaque collection présente des couvertures différentes pour chaque niveau de rareté.


Après Superman #1, sont sortis Batman: The Legacy cowl #1, Black Adam #1 et dernièrement Harley Quinn (2000-2004).




38 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout
bottom of page