top of page

Clark Kent/Lois Lane : une évidence ? Partie 2 : au cinéma !

Dernière mise à jour : 10 oct. 2023

Nous avons démarré une série d'articles sur notre couple iconique de DC Comics, Lois Lane et Clark Kent/Superman avec une question simple à l'esprit : Était-ce vraiment une évidence ?



Nous vous avions laissé à la fin des années 1970... avant une certaine grande saga cinématographique.


Le couple a traversé le temps. Après les séries animés des années 1940 et 1960, puis le Serial de 1948, les films Atom Man vs. Superman (1950) et Superman and the Mole Men (1951), le duo Lois Lane/Clark Kent est passé sur le petit écran The Adventures of Superman (1952-1958) en live action.

George Reeves est Clark Kent/Superman après Kirk Alyn, Phyllis Coates puis Noel Neill (à partir de la saison 2) jouent le rôle de Lois Lane lorsque Superman arrive à la télévision.


Abordons la Partie 2 : Au cinéma entre Reeve et Cavill !



La saga Christopher Reeve

Christopher Reeve joue le rôle de Clark Kent/Superman et Margot Kidder est Lois Lane.



Nombreux sont celles et ceux qui considèrent Margot Kidder comme la meilleure version de Lois Lane puisqu'elle a incarné le personnage dans le film Superman de 1978 et ses suites.

Kidder joue Lois de la même manière que l'adaptation de Phyllis Coates, une Lois incroyablement intelligente et courageuse.


La rencontre ne relève pas du coup de foudre entre Lois et Clark.



La rencontre dans Superman

La scène de Superman: The Movie (1978) à la rédaction illustre cette distance entre les personnages :


Mais le danger n'est jamais loin, comme lors de cette première scène de sauvetage qui amène la rencontre avec L'homme d'acier :





Le lien affectif et l'amour grandissent au fur et à mesure, dans le secret et au cours d'une romance délicate où l'homme Clark n'est pas aisément distingué de l'alien Superman. Cette part prend le dessus un long moment pour Lois jusqu'à la révélation dans le deuxième opus.


Superman est le sujet d'une fascination, de fantasmes et du dévolu de la journaliste :






Il n'y a pas de réciprocité vers Clark et la dualité reste la constante tout le long du film. Toutefois, l'amour qu'il éprouve pour elle est sincère, tout comme l'ultime souffrance qu'il ressent à la mort de sa bien-aimée quand il ne parvient pas à la sauver. Tout cela amène le héros à briser la règle universelle du temps et de l'espace.. jusqu'à glisser une toute petite hypothèse dans l'esprit de Lois Lane :


La colère de Superman




Superman II : la révélation

Dans Superman II (1980), Lois met sa vie en danger pour obtenir le scoop le plus chaud, en tentant d'interférer avec les terroristes à Paris (selon la version du film) et sera de nouveau sauvée. On ne change pas les bonnes habitudes. Clark devra taire ses sentiments un long moment avant qu'elle ne se tourne vers l'humain, car Lois est aussi capable de déduire l'identité de Superman.

À noter que les séquences sont différentes entre la version cinéma et la version de Richard Donner :




Cette dualité est questionnée dans ce deuxième opus avec la recherche d'alignement de chaque part de lui-même vers un seul corps, de l'alien vers l'humain. Cependant, l'amour révélée "se paie" au prix de la mortalité et ce qui s'appelle dualité ne forme en réalité qu'un tout.




Le duo affrontera le choix de la responsabilité et Superman reprendra sa place en "réordonnant" les choses.




Superman III et Lana

Dans Superman III (1983), le rôle de Margot Kidder a été notoirement réduit : Lois file en mission aux Bahamas alors que Clark Kent rentre à Smallville. Il y retrouve Lana Lang (incarnée par la magnifique Annette O'Toole), avec laquelle Clark renoue une relation forte d'adolescent, proche de l'amour.

En toute fin du métrage, les deux femmes se retrouvent face à face avec un énorme diamant en main.



Notez qu'à l'occasion, on y trouve un "evil Superman" changeant ainsi la palette de jeu de l'acteur.



La fin dans Superman IV

Superman IV propose une dernière sortie pour le duo Lois et Clark. Le moins bon film de la quadrilogie propose une histoire alambiquée avec Nuclear Man, un antagoniste ridicule qui grogne tout du long sous la direction d'un Luthor cloonesque.

Pour notre propos, nos personnages sont proches et complices avec Lois toujours amoureuse de Superman et Clark toujours épris de Lois, mais sans pouvoir lui avouer même si la rédactrice en chef du Planet lui tourne autour.




On retrouve une scène de vol avec Lois copiée-collée du premier opus. Mais seul Clark s'en souviendra, car il efface la mémoire de son acolyte dès leur retour sur Terre, après un baiser volé...



La performance de Margot Kidder au final dans cette série de films est la représentation la plus iconique d'une Lois Lane de l'âge d'or. Le couple est alors la référence de la pop culture.



Superman Returns (2006)

Brandon Routh incarne Clark Kent/Superman et Kate Bosworth est Lois Lane.




Superman Returns se veut être une suite des films Superman de Richard Donner après le long cycle Christopher Reeve. Brandon Routh a la lourde tâche de passer derrière une légende. Kate Bosworth incarne le rôle de Lois Lane dans un registre similaire à l'interprétation de Margot Kidder.




La Lois Lane de Bosworth est une journaliste à succès, qui a remporté le prix Pulitzer pour un article intitulé "Pourquoi le monde n'a pas besoin de Superman".




En effet, au début du film, Superman s'écrase à son retour sur Terre après une absence de cinq ans, ce qui a fait perdre à Lois une grande partie de sa foi en Superman qui l'a comme abandonnée. En outre, elle n'est évidemment pas en couple avec Clark, mais a épousé Richard White, neveu de Perry et rédacteur en chef adjoint. Elle a même un fils nommé Jason.


Lois Lane et Jason


On se place donc dans un contexte très différent, on part du principe que les personnages se connaissent déjà et qu'une série d'événements les a amené à se rencontrer puis à se séparer. C'est une manière de relier ce film aux précédents (Superman et Superman II) et de relancer les thématiques classiques :

  • L'amour de Lois pour Superman

  • Clark est sur le côté, amoureux en secret, sans qu'un intérêt soit manifesté par Lois :

Clark... c'est Clark !
  • et il est seul avec son identité secrète.


On retrouve Lex Luthor en vilain, l'intrépidité de Lois et donc la dualité coutumière.


Lex Luthor (Kevin Spacey)


La relation entre Lois et Clark/Superman est une romance complexe qui ressemble beaucoup à celle entre Margot Kidder et Christopher Reeve avec des scènes où l'attirance est palpable.

Le retour de Superman à la lumière dans une scène de sauvetage de l'avion de Lois (similaire au sauvetage de l’hélicoptère dans le film Superman, la phrase sur les statistiques en prime !) montre l'étroite relation entre Lois et Superman lorsqu'elle revoit le dernier fils de Krypton.


Lois revoit Superman


On peut aussi voir la réplique des séquences du premier film Superman. Elle s'ouvre sur une intéressante "ritournelle" de transparence dans l'ascenseur avant d'arriver sur le toit où se déroulent la scène de la cigarette, celle de l'interview (sous la forme d'une explication/règlement des comptes), la mention de Clark et la célèbre scène de vol avec Superman très stylisée.



En vidéo :



L'autre spécificité réside dans un triangle amoureux instauré avec l'ajout de Richard, également trop humain face à l'alien aimé Superman, ainsi que sur le lien possible entre le fils de Lois, Jason, et Superman (et non Richard White comme elle le prétend à Lex Luthor).

Il possède également une super-force, tuant involontairement un homme de Lex en lui lançant un piano.


Jason sauve sa mère Lois


L'enfant aurait été conçu dans Superman 2 alors que Superman n'avait plus ses pouvoirs. Pour preuve, lorsque Superman vient voir Jason endormi, et lui dit les paroles prononcées par Jor-El avant le départ de son fils pour la Terre.


Les personnages sont constamment ramenés à leur ancien amour. Cependant, Lois a fait le choix d'en faire le deuil, de tenter d'ignorer ses sentiments. La "colère" ressentie finit par éclater comme une bombe à retardement au cours du récit avant qu'inéluctablement la raison ne prenne le pas. Et Clark de laisser la place, tout comme Superman.


Le film n'a pas rencontré le succès escompté au box office, par conséquent la relation n'a pas pu évoluer plus avant.




La trilogie Snyder

Henry Cavill est Clark Kent/Superman et Amy Adams joue Lois Lane dans les trois films de Zack Snyder comme celui de Joss Whedon :

  • Man of Steel (2013)

  • Batman v Superman : Dawn of Justice (2016)

  • Justice League (2017) avant la Snyder Cut : Zack Snyder's Justice League.



Man of Steel (2013)

Le paradigme est différent

L'approche initiale du film Man of Steel ne vise pas à proposer une romance. Snyder présente un être isolé qui se cherche, qui cherche sa place dans le monde. Il est extra-terrestre, à l'écart et sans but précis.


La rencontre est hasardeuse : Lois Lane doit couvrir une mission en Arctique, écrin de repos d'un OVNI découvert par des scientifiques et des militaires, qui se révèlera être la Forteresse de Solitude.



On assiste à la rencontre entre Lois et Clark qui la sauve, en civil, anonymement et en se présentant comme doté de pouvoirs spéciaux lorsqu'elle est blessée par le robot défenseur de l'appareil kryptonien.

Superman n'apparait donc pas de suite en tenue, mais on voit sa première incarnation, comme un ovni, un inconnu qui intervient.


Ce premier contact est douloureux et confidentiel.



Ensuite, la rencontre avec Clark se fait après une enquête poussée de terrain de la célèbre reporter pour découvrir l'identité de ce mystérieux personnage. Elle cherche des informations sur le parcours de l'être qui l'a sauvée et finit par débarquer à Smallville chez sa mère, Martha Kent.


Lois Lane enquête


Amy Adams incarne Lois Lane dans une version plus indépendante du personnage dont l'arc narratif n'est pas lié à l'humain Clark Kent, mais à l'alien Kal-El d'abord, sans qu'il ait encore le nom Superman associé. Kent est comme le nom d'emprunt d'un personnage secondaire, presque fictif, malgré la rencontre de sa mère terrienne, parfaitement réelle. Clark est un sujet, une énigme qu'il lui faut alors résoudre.


Ici l'approche traditionnelle est bouleversée : l'alien est Clark Kent qui se révélera ensuite être Superman sans dissimulation préalable de sa seconde identité. Il n'y a pas véritablement d'humain à l'origine. Cette part viendra dans un deuxième temps.


Lois Lane retrouve Clark Kent

En rentrant chez sa mère, comme ayant terminé sa quête de ses origines, il n'y a ni romance, ni amour à ce moment de l'histoire. Il lui dira d’ailleurs au sujet de la journaliste :

N'aies pas peur, c'est une amie.

Cependant, notons que cette situation est ambivalente : Kal-El est un alien aux pouvoirs extraordinaires qui se cache depuis toujours, mais il ne connait pas ses capacités. Lorsque que le général "ronin" Zod débarque, Clark est encore en train de les découvrir, à l'aide du vaisseau, tout comme ses racines, ses origines et ce qu'il est : le dernier fils de Krypton.


La séquence magnifique de vol d'Henry Cavill/Superman avec la musique d'Hans Zimmer est devenue culte pour de nombreux fans et montre cette prise de pouvoir personnelle. La situation qu'il avait si longtemps repoussé est autant une naissance pour lui que pour le monde.




Le choix de scénario de Zack Snyder ne vise pas à exposer la trouvaille de Lois Lane. La reporter se rétractera et changera de cap comme si cela était une fausse piste.


Lois Lane parle d'une fausse piste

L'arrivée de Zod accélèrera la naissance de Superman et sa révélation au monde.



La rencontre entre Lois et "Superman"

L'ultimatum posé par Zod oblige le Kryptonien à se "livrer" aux Terriens.


L'alien se livre aux humains


Kal-El/Clark apparait donc "en public" en costume bleu et rouge avec son S. Il s'agit d'un public de militaires pris en défaut par l'information d'un extraterrestre sur leur sol. Il demande la liberté de Lois Lane qui a été embarquée par le FBI. Ensuite, menotté, il rencontre la journaliste Lois Lane sous la surveillance de tous les gars armés du coin ! C'est durant cet échange que le nom de "Superman" est donné "partiellement" par Lois. On retrouve à la mode snyderienne la fameuse scène de l'interview Lois/Superman de 1978, plus concise, mais avec la même fascination.




À l'issue de leur court échange, L'homme d'acier est prêt à être livré à Zod et le face à face avec Lois, en plein désert, propose une discussion très subtile et de peu de mots, comme avant un sacrifice fait aux divinités antiques. La solennité du moment est néanmoins brisée par Faora qui exige de façon brutale la présence de Lois en plus du Kryptonien.




La lutte contre Zod

Les voilà alors tout deux embarqués sur le vaisseau du général Zod.

Dans cette séquence forte de la story origin de Kal-El, Lois sera assistée de Jor-El pour l'aider à s'échapper. Éjectée dans l'espace, la capsule de Lois est prête à être détruite. Kal-El échange avec son père holographique, puis se lance à sa rescousse. Dans une version revisitée du sauvetage de l'hélicoptère par Superman/Christopher Reeve, le dernier Fils de Krypton sauve la journaliste dans un ballet de flammes au-dessus des champs du Kansas.




La rencontre est alors complète entre Clark/Kal-El/Superman et Lois Lane, le jeu des acteurs donnant la deuxième réplique de leur complicité naissante. L'attraction est palpable et le calme comme la sérénité resplendissent devant la caméra de Zack Snyder.


Superman sauve Lois


La bataille de Metropolis

Pendant la bataille de Metropolis, Superman va tenter de mettre hors d'état de nuire Zod en utilisant son vaisseau d'arrivée sur Terre. Lois Lane est du côté des militaires afin de réaliser une partie de plan. Les humains appellent alors l'alien "Superman" pour la première fois.


Superman et Lois lors de la bataille de Metropolis


Durant cette mission, Lois tombe de l'avion du Colonel et Superman vient la sauver dans sa chute au prix d'un effort surhumain évidemment. Clark embrasse Lois avant d'être attaqué par le Général Zod dans le final du film. Leur relation fait l'objet d'une petite phrase sur la passion.



Lois est là lors de la mort de Zod et console Superman dans la détresse de son choix.



Vers le Daily Planet

Quelques temps après, Kal-El décide de rejoindre le Daily Planet au coté de Lois Lane. Le nom de famille terrien devient le nom d'un journaliste, Clark Kent, afin de voir et d'intervenir dans le monde. Une nouvelle relation secrète s'installe. Kal-El/Superman et Clark Kent sont alors deux personnages différents.

Le couple est constitué.


Clark Kent au Daily Planet


NB : Lois est rousse et alors !

Comme dans bien des comics, Lois Lane est rousse, ce qui remet en cause la référence Kidder.

Amy Adams offre une performance puissante et touchante. Elle n'est ni excentrique ni extravagante. Le dialogues sont de peu de mots, mais son jeu subtil offre une belle sensibilité.



Batman v. Superman (2016)

Le deuxième flm de la trilogie Snyder aborde les faits 18 mois plus tard avec un protagoniste spécial Bruce Wayne/Batman qui a assisté à toutes les destructions de la bataille de Metropolis.


Comme un faux dieu

Le couple Clark/Lois est installé à Metropolis et Superman est connu du monde entier. Lois Lane poursuit ses investigations dans le monde avec en ouverture une mission en Afrique durant laquelle elle est de nouveau sauvé par L'homme d'acier. Clark Kent est quant à lui relégué à la page sport ou autre sans possibilité d'enquêter et de faire des reportages qui l'intéressent vraiment.




Une fois rentrée de cette expédition, Lois remplie de doutes s’interroge sur le déroulement de l'opération qui a mal tourné et sur les conséquences, jusqu'au retour de Clark. Elle échange alors avec son compagnon sur son état d'esprit :

Je me demande s'il est possible que tu m'aimes tout en restant toi.

Leur complicité passe par différents visages entre gravité et tendresse :




La séquence d'intervention en Afrique comme toutes les interventions dans le monde sont un sujet soumis à commission sénatoriale sur les actions de Superman et sa place dans le monde.




Et en réalité, la thématique du film interroge sur la justification de la puissance du Kryptonien : Un dieu ? De quel droit peut-il agir ainsi ? Quelle limite peut-on et doit-on placer à son pouvoir ? Doit-il se soumettre à la volonté du gouvernement, d'un état ou de la population ? etc.

Sur ce point, Lex Luthor, Batman et la Sénatrice Finch pensent que Superman est un danger. Ils cherchent un moyen de le soumettre voire de le tuer (pour des raisons qui leur sont propres), car comme l'indique Luthor : "les démons viennent du ciel".


Luthor : "Les démons viennent du ciel"

En face, L'homme d'acier cherche sa place et ne comprend pas l'hostilité alors qu'il agit pour protéger le monde. Le duo Lois/Clark vit une bonne partie du film à explorer des pistes différentes : Clark sur Batman, Lois sur des armes expérimentales. La romance n'est encore une fois pas le sujet principal du métrage, mais la complicité et l'amour entre Lois et Clark/Superman sont fondamentaux.


Tout au long de cette descente aux enfers médiatiques, le couple fait front en se soutenant sans retenue. Lois encaisse chaque coup pris par son conjoint. Le seul grain de sable est l'absence de communication de Lois à l'endroit de Clark sur l'objet métallique de l'opération en Afrique, mais cela témoigne de l'indépendance de la journaliste.



La souffrance de Superman

Les manipulations de Lex Luthor amènent les héros aux bords de l'abîme, avec un face à face de Batman contre Superman. Les fibres sensibles ou les faiblesses de L'homme d'acier sont exploitées par Lex Luthor pour le faire chuter de son piédestal : l'amour maternelle et son amour pour Lois le poussent dans les pièges du vilain.

Tout cela l'amène même à douter de son amour pour le genre humain.




Jusqu'au point ultime, le combat du jugement dernier Doomsday. La créature interdite est engendrée par l'action ignoble de Luthor dans la cuve génétique kryptonienne. Lois assiste Superman en retrouvant la lance de kryptonite créée par Batman, la seule arme pouvant terrasser la créature.

Elle assiste ensuite à distance à la lutte titanesque face à Doomsday jusqu'à son terme tragique.

Elle voit ainsi son bien-aimé partir au combat qu'il sait être le dernier.


Doomsday contre Superman


La mort de Superman et la Zack Snyder's Justice League (2019)

La fin du film Batman v. Superman : l'Aube de la Justice et le début du dernier opus de la trilogie Snyder retranscrivent de façon grandiose l'événement comics qu'est la mort de Superman.


Le monde pleure son super-héros, tout comme Bruce Wayne/Batman, et Lois dans cette phase-là doit donc faire son deuil avec Martha Kent.




Tandis que Lois tente de poursuivre son chemin sans son bien-aimé Clark et le pleure, le film présente les différentes populations, les différentes forces en présence et les héros qui vont se révéler.

Pour vaincre l'invasion à venir, Superman est la clé. Il faut ramener le dernier fils de Krypton à la vie.


La coalition des efforts des héros permet le "miracle", mais il ne devient réel que par l'action de Lois qui le ramène à la raison. Le sixième acte introduit le retour du Kryptonien à la vie avec sa bien-aimée à Smallville avant que Superman ne reprenne la cape et son habit de lumière noir pour terrasser l'ennemi.



Le retour à la maison permet à Kal-El/Clark/Superman de reprendre sa place auprès de son aimée, Lois.


À ce jour, Henry Cavill n'est plus le Superman retenu par DC Studios et les co-CEO James Gunn et Peter Safran. On ne sait pas si Amy Adams continuera à incarner Lois Lane dans le nouveau plan du DCU.


On attendra de voir si la relation Lois et Clark sera présente dans Superman: Legacy.



S de Superman


Ainsi se termine cette partie orientée cinéma, mais nous vous invitons à suivre le prochain article, car il semblerait que la relation continue d’être riche entre les deux... ou trois...

Une évidence vous dites ?


Rendez-vous donc pour la Partie 3 : le couple dans les séries depuis les années 1990 !



JA














173 vues0 commentaire