top of page

Black Superman dans l'Elseworlds

Les fans de Superman sont dans l'attente de tout développement positif du projet Superman: Legacy, mais ce n'est pas le seul projet en cours. Nous avions évoqué peu après l'annonce du plan de James Gunn le projet relancé d'un Black Superman courant février ainsi que l'histoire de cette approche d'une Superman noir.


On a pu apprendre une confirmation ces derniers jours... par James Gunn lui-même que cette alternative était toujours d'actualité dans l'Elseworlds ! Voyons donc ce que le co-CEO en pense chez Gizmodo.





Une relance vivace

Avec un concept initié en 2021 sous Walter Hamada, l'idée était de porter à l'écran un Superman différent de Clark Kent tout en s'éloignant aussi du Snyderverse. Le projet était alors confié à J.J. Abrams et le scénario à Ta-Nehisi Coates, brillant écrivain du run comics de Black Panther en 2016. L'acteur Michael B. Jordan était en pole position pour le rôle du personnage Val-Zod, le Kryptonien de Terre-2.


Avec le changement de direction vers David Zaslav et avec le retour d'Henry Cavill dans son rôle de Superman, on avait pu craindre un abandon de cette initiative parallèle. La prise en main du duo James Gunn/Peter Safran et le retrait de Cavill avaient tant rebattu les cartes en janvier qu'on ne savait qu'en penser : un espoir ?


Nous avions envisagé la situation d'une intégration à l'univers cinématographique alternatif du néo-DCU, Elseworlds, qui regroupait déjà Joker ou The Batman, alors que James Gunn se concentrerait sur son Superman: Legacy. Le réalisateur a confirmé dimanche dernier qu'en réalité l'un n’empêchait pas l'autre.

Ces deux choses n'ont rien à voir l'une avec l'autre.

Et l'homme de poursuivre :

C'est un film passionnant. Je sais que Chantal Nong, qui est responsable de ce projet, est très enthousiaste à son sujet. Donc, s'il arrive et qu'il est génial, ce que je n'ai pas lu, et si le timing est bon, cela pourrait absolument se produire. Cela n'a rien à voir. Il s'agirait d'un récit Elseworlds comme 'Joker'.

Gunn confirme ainsi que ce projet de film s'inscrit tout naturellement dans le cahier des charges des Elseworlds. Il est actuellement entre les mains de Chantal Nong, productrice de The Batman (2022), The Suicide Squad (2021), Wonder Woman 1984 (2020) et d'En eaux troubles (The Meg, 2018). Elle est active dans le cercle de DC et évolue dans l'environnement de James Gunn.

Selon lui, si les conditions (contenu et timing) sont réunies, cela pourrait donc logiquement aboutir.



L'Elseworlds ?

Les Elseworlds correspondent d'abord à la partie alternative de DC Comics, DC Elsewords. Un peu comme les What if ? de Marvel, on sort du canon pour présenter le personnage hors de la continuité coutumière, donc de façon un peu voire très différente entre utopie/dystopie, voire uchronie ou autre élément imaginaire.


Le concept s'étend à l'univers cinématographique avec une partie alternative au cinéma pour DC Studios et comprendra les films comme Joker : Folie à Deux de Todd Phillips avec Joaquin Phoenix et Lady Gaga, prévu pour une sortie le 4 octobre 2024, et The Batman Part Two de Matt Reeves avec Robert Pattinson, prévu pour une sortie le 3 octobre 2025.


Ces films sont des suites aux succès que sont Joker ou The Batman, les deux films les plus rentables de DC depuis plusieurs années maintenant.




Situé dans son propre univers, ce Black Superman ne devrait pas croiser le chemin du Clark Kent de James Gunn (du moins pour commencer...). Par conséquent, le Black Superman de Coates y aurait donc une place tout désignée en compagnie des deux films pré-cités et si l'on en croit Geeks Lands Constantine 2. Le média y plaçait même Blue Bettle qui sortira l'été prochain, car son intrigue est toute particulière ("éloignée de son univers d'origine") et, selon Gunn, "totalement déconnecté".


Chez Planet Superman, nous sommes au final bien curieux de suivre le développement et la proposition que sera le Black Superman.


JA

45 vues0 commentaire

תגובות


bottom of page